Video : Built to Spill (session KEXP)

Built to Spill , c'est l'un des 5 groupes les plus mythiques des années '90. Il ...




Built to Spill, c'est l'un des 5 groupes les plus mythiques des années '90. Il a également fait paraître 4 LPs depuis le début des années 2000, Ancient Melodies of the Future en 2001, You in Reverse en 2006, There Is No Enemy en 2009, et Untethered Moon le 18 avril dernier via Warner Bros. 

Ce dernier album en date contient quelques belles choses. Je me refuserai à parler de ce qu'il y a de moins bien, le groupe mérite tant de respect. Je soulignerai ainsi simplement le très pop "On The Way", le très beau couplet à l'entame de la 3ème minute de "Never Be The Same" ainsi que le titre "Another Day" dont on pourrait presque s'amuser qu'il constitue une réponse au Best Day de Thurston Moore (article). Et puis, comment ne pas parler de "So", titre à inscrire dans les meilleures anthologies du groupe. Entre la voix délicate de Doug Martsch et le son d'une guitare finalement quasi-grunge et très nineties, tout est là pour en faire un grand moment de la discographie de Built to Spill. "When I'm Blind" est également réussi parce que plus expérimental ; et que ça fait du bien d'entendre un groupe de plus de 20 ans d'âge se lancer la dedans.

C'est muni de cet album convaincant que Built to Spill s'est rendu dans les studios de KEXP, à Seattle, le 24 juillet dernier. La vidéo est parue il y a quelques jours déjà, et je ne voulais pas créer l'overdose KEXP, mais que ce fut difficile de la garder dans les brouillons de Still in Rock. 

Cette dernière s'ouvre sur "So", et ce n'est pas un hasard. Je ne saurai douter du fait que Built to Spill a depuis longtemps bien compris où était le hit de son dernier LP. Ces cinq premières minutes sont brillantes. Built to Spill fait partie de cette scène nineties que Still in Rock chérit tant, une scène qui avait un véritable sens du live au sens où chaque concert était véritablement unique, avant la copie-collisation des sets. "So" illustre tout cela. Le groupe enchaine sur l'un des autres très bons titres, "Never Be The Same". La présence scénique de Doug Martsch y est, une fois de plus, captivante.

Comme pour chaque session KEXP, c'est non seulement l'excellente Cheryl Waters qui est aux manettes, mais c'est également elle qui pose quelques questions. Le 24 juillet dernier était une journée consacrée à l'album Paul's Boutique des Beatie Boys sur KEXP. Si Built to Spill ne semble pas en être spécialement fan, Cheryl passe ensuite à l'enregistrement de l'album. On y apprend qu'il fut enregistré une première fois en 2012 avant que les autres membres décident de partir. Doug fait également part de son intention de conserver un son Punk Rock-ish, pari réussi.

Le groupe enchaine avec "Living Zoo", un titre qui me convainc moins. Si on y retrouve des ressemblances avec la session KEXP de Thruston Moore, force est de constater que cette version est meilleure que celle studio. Brett Netson fait quelques merveilles à la guitare. Et puis, pour notre plus grand plaisir, le groupe conclut sur "Stab", un morceau issu de son album légendaire There’s Nothing Wrong With Love (1994). Comme sur les plus grands titres du groupe, Built to Spill fait état de sa capacité à passer de refrains enjoués à des couplets beaucoup plus noirs. Regardez cette vidéo jusqu'au bout, le solo de Doug Martsch vaut le détour. Décidement, après la très belle session KEXP de Thurston Moore (article), les roublards assurent. Et au final, c'est KEXP qui a encore frappé.




(mp3) Built to Spill - So (studio version)
(mp3) Built to Spill - When I'm Blind (studio version)


Liens afférents : 
Article anachronique sur Built to Spill
Article sur la session KEXP de Thurston Moore

You Might Also Like

3 commentaires