Still in Rock présente : Winter (Dream Pop)

Winter est un groupe formé en Boston en 2012 par deux étudiants, Samira Winter et Nolan Eley. Ce dernier avait fait paraître son premi...




Winter est un groupe formé en Boston en 2012 par deux étudiants, Samira Winter et Nolan Eley. Ce dernier avait fait paraître son premier EP, Daydreaming, en décembre de la même année. Les titres y étaient tous entrainants et prometteurs. On y remarquait notamment le très bon "Bedroom Philosophies", morceau de Dream Pop très californien. Depuis relocalisé à Los Angeles et quelques Summer Singles plus tard, le groupe vient de faire paraître son premier LP, Supreme Blue Dream. Pressé début mars via Lolipop Records, cet album vient confirmer tous les espoirs que l'on avait placés. 

Ne nous voilons pas la face, cet opus de Winter passera en deça de beaucoup de radards, et que c'est un tort qu'il faut d'ores et déjà s'empresser de réparer. Cet album est emprunt de beaucoup de nostalgie. Il rappelle de nombreuses expériences de notre adolescence, un thème avec lequel il flirte de nombreuses fois. Winter parvient à romancer cette grande période de nos vies. Les titres sont autant de petites créations pop qui n'hésitent pas à viser une musique délicate, sans tomber dans les travers de la pop mielleuse que la scène pseudo folk tente de développer. Point de "cupcake-girls" avec Winter, le groupe fait plus largement partie de la scène Peach Kelli Pop & co, côté dreamy.

L'album s'ouvre sur "Someone Like You", un morceau surprenant qui opère une rupture avec le premier EP. Ce titre rappelle les boums des années '80, façon Summer Camp. Et puis, on se tourne très rapidement vers "Crazy". Meilleur titre de l'album, ce morceau splendide est à ce jour le meilleur que Winter ait produit. La voix de Samira Winter est parfaitement utilisée dans un univers Dream Pop qui s'écarte largement du froid que le genre peut parfois imposer. On retrouve cette même sensation sur "Waiting for The Summer". D'autres morceaux, à l'image de "Like I Do", sont volontairement plus glacials. C'est tout aussi réussi.

Et puis, Winter vient nous surprendre avec "Pretender". Le titre joue sur les cordes que l'on connaît bien et que l'on adore : la pop lo-fi pleines de reverbs. Emmené par une intrusion de pop noisy, Winter prouve là qu'il n'est pas un groupe de genre. Notre étonnement n'est qu'amplifier avec "Some Kind of Surprise", irrésistible à cause de sa douceur jazzy. 

Si d'autres créations sont moins originales, elles ont toutes le mérite de nous projeter dans ce Supreme Blue Dream qui a beaucoup à nous offrir. Winter a su prendre le temps nécessaire à la création de son premier LP. Peu d'artistes se permettent ce luxe pour un premier album. Et ce dernier est disponible en "name your price" sur bandcamp, alors, pourquoi s'en priver ?




(mp3) Winter - Crazy (2015)


Liens afférents :

You Might Also Like

0 commentaires