Mac DeMarco - The Wonderful World of Mac DeMarco Singles Club (Blue Wave)

(cover réalisée par Mike Sniper, créateur de Captured Tracks) Mac DeMarco . La Mac DeMarco mania continue. Ne boudons pas notre p...



(cover réalisée par Mike Sniper, créateur de Captured Tracks)


Mac DeMarco. La Mac DeMarco mania continue. Ne boudons pas notre plaisir. Bien du temps a passé depuis le premier article Still in Rock sur Mac DeMarco en 2012. On a beau avoir entendu 100 fois les premiers titres de Mac DeMarco, en démo, en live, en acoustique, en version instrumentale..., mais chaque nouvelle apparition est une occasion de s'extasier un peu plus encore. La petite dernière compilation est The Wonderful World of Mac DeMarco Singles Club. Composé de 4 vinyles, elle regroupe aussi bien des lives que des versions alternatives de ces titres que nous connaissons si bien.

Le premier, enregistré à Bloomington en 2013, est introduit par un live de "Rock N' Roll Night Club", de quoi nous emporter immédiatement dans la folie Mac DeMarco. On trouve ensuite, sur le deuxième vinyle enregistré à Rubber Tracks à Brooklyn en septembre 2013, une très belle version de son titre "Only You". Toujours aussi suave, Mac rajoute un peu de romantisme à ce morceau qui n'en manque déjà pas. Mac DeMarco le renomme sur la fin, je vous laisse en découvrir la charmante substance. Et puis, on trouve "Eating Like A Kid". On avait déjà croisé la route de ce morceau sur sa session Fader (article). Comme une illustration du temps qui passe, le tic tac de la guitare est enivrant, mais une qualité de l'enregistrement qui laisse à désirer. 

Le 3ème volet de ces singles est de loin le meilleur. "Salad Days" introduit la valse. Sur une version similaire à celle de l'album, on y trouve tout de même un Mac DeMarco plus brut. Enregistré à São Paulo le 17 mars 2014 pour une session Balaclava, le son y est logiquement moins travaillé. Le résultat est tout aussi bon. La version de "Let Her Go" est particulièrement réussie, assurément l'une des meilleures de ces Singles Club. "Brother", au titre issu de l'album Salad Days, nous rappelle à la douceur de ces quelques minutes. Son final se transforme en une belle spirale psychédélique. C'est finalement "The Stars Keep On Calling My Name" qui clôt la danse. Welcome back in 2012. Ce morceau n'a rien perdu de sa magie. Une fois encore, la dernière minute laisse place à l'imagination de Mac DeMarco, pour notre plus grand plaisir.

Le 4ème volet laisse place à trois morceaux, également enregistrés lors de cette même session Balaclava. "Freaking Out The Neighborhood" et "Viceroy", titres issus de 2, sont en apparence similaires aux versions studios. Mac craque un peu sur le deuxième. Et puis, il reprend un titre de Chris Isaak pour en conclure. Cette version de "Wicked Game" ne fait aucun sens. Aucun. Et c'est bien comme ça. Concluons ce billet en constatant que n'est pas fou qui veut. Il ne faut pas exagérer la portée de chaque variation de Mac DeMarco, mais force est de constater qu'elles nous apportent toujours ce supplément de vie que l'on recherche dans la musique.


(mp3) Mac DeMarco - Let Her Go (Balaclava session)


Liens afférents :

You Might Also Like

1 commentaires