Live Review : Chain & The Gang at la Mécanique Ondulatoire

Chain & The Gang . Il y a des concerts qui marquent une vie. Il y a des artistes qui marquent leur génération. Et d'autres qu...




Chain & The Gang. Il y a des concerts qui marquent une vie. Il y a des artistes qui marquent leur génération. Et d'autres qui marquent aussi toutes celles d'après. Il y a Chain & The Gang. En concert hier soir à la Mécanique Ondulatoire, le Chain & The Gang de Ian Svenonius aura surpassé toutes les attentes. Et pourtant. La réputation de ce groupe le suit à la trace. Ian Svenonius a inventé le Post Punk, Ian Svenonius a fait bouger la terre entière. Ian est une légende, je l'ai trop dit pour ne pas me complaire à l’asséner une nouvelle fois.

Vêtu d'un costume dont il a le secret (de l'adresse du tailleur), Ian et ses nouveaux musiciens sont arrivés sur scène en prenant un bain de foule qui annonçait la couleur. A peine le premier titre lancé qu'il posait déjà ses pieds sur les épaules d'un spectateur. Ce sont ensuite plus de 90 minutes d'un show comme personne n'en avaient jamais vu qui se sont abattues sur nous. Ce n'est pas faute d'avoir déjà assisté à la furie Ian Svenonius en live à plusieurs reprises, mais c'est à croire que les bars de Bastille l'ont galvanisé plus que de mesure. Chain & The Gang jonglait alors entre titres de ses précédents albums, du "Why Not?" de Music's Not For Everyone au "Cemetery Map" de Down With Liberty... Up With Chains!, jusqu'à ces créations les plus récentes, usant "Devitalize", "I'm A Choice (Not A Child)", "Stuck In A Box" et "Mum's The World" pour faire suer son public, toujours plus. Les concerts se succèdent et se ressemblent souvent. Mais rien de ça avec Ian Svenonius. Cet homme a en lui la flamme qui transforme chaque moment en un événement extraordinaire. Il était là, au milieu de son public, il lui caressait les cheveux, lui jetait des regards d'amour. Cette sensation du "oh man, on vient de vivre quelque chose d'inscriptible" (je cite) était à la fin de cette soirée en chacun d'entre nous. L'auteur du Supernatural Strategies for Making a Rock 'n' Roll n'aura pas manqué d'appliquer une seule de ses stratégies.

Le Rock, le vrai, était ici et nulle part ailleurs. Ian Svenonius fait partie de ces rares humains qui ont en eux la véritable magie. Tant bien que mal, j'ai capturé quelques minutes de ce moment que voici ci-après en vidéo. C'était, après tout, probablement le meilleur concert de l'année ?!

 



(mp3) Chain & The Gang - Devitalize (studio version)


Liens afférents :
Album Review de Minimum Rock N Roll
Article anachronique sur la discograpghie de Ian Svenonius

You Might Also Like

0 commentaires