Still in Rock présente : Indian Twin (Spook Surf)

Indian Twin est un trio originaire de Somerville ( MA ) qui vient de faire paraître son nouvel EP le 9 février dernier. Créé en 20...




Indian Twin est un trio originaire de Somerville (MA) qui vient de faire paraître son nouvel EP le 9 février dernier. Créé en 2012, il était déjà l'auteur de deux précédents EP qui méritent un gros détour. La simple écoute de "Good Weather" (ou "Tequilla Baby"), sorti en juillet dernier, suffit amplement à s'en convaincre.

Cinq titres composent ce nouvel EP. Le premier, "Amy's Eyes", laisse doucement supposer qu'Indian Twin est un groupe folk-ish à la ICEWATER (article). Mais rapidement, quelques accords Jangle Pop viennent révéler la véritable nature d'Indian Twin. On attaque alors les choses très sérieuses avec "Casino Honey". À mi-chemin entre Power Pop et Surf Music, Indian Twin délivre un titre insouciant qui rappelle The Tone. Mais en réalité, le véritable chef d'oeuvre d'Indian Twin se cache dans "Something Eels". Ce titre est véritablement parfait. Ce son de guitare ultra lo-fi, ses chœurs, la mélodie d'une froide journée d'été, les interludes de surf guitar, Indian Twin vient de trouver la formule imbattable, un peu comme Vampire Weekend avait, un temps, su le faire. Étonnamment, le groupe ne se contente pas d'un seul morceau génial, mais enchaîne immédiatement avec "The Wandering Cold (Brazilian Rainforest)", un titre à l'écoute duquel je ne peux m'empêcher de penser que la musique d'Only Real fait des merveilles avec celle de The Teen Velvettes. Indian Twin parfait son EP avec "Ferris Wheel", un titre Carnival 50's surf comme le groupe le dit si bien. Cool Ghouls n'a que bien se tenir. Et Bueller aussi.

En bref, cet EP est non seulement très varié, mais il parvient également à sublimer tous les styles musicaux qu'il aborde. Indian Twin ne restera pas longtemps ce petit groupe du Massachusetts. Rares sont les groupes qui portent autant d'attention aux mélodies. L'écoute d'Indian Twin, leur dernier EP (et également leur meilleur), est absolument révélatrice. Indian Twin semble avoir trouvé un son bien à lui qui le portera vers l'infini et l'au-délà. Voilà un premier article dont j'ai déjà l'assurance qu'il est le précurseur de nombreux autres.




Lien afférent :

You Might Also Like

0 commentaires