Best Of Still in Rock : Octobre 2013

Octobre 2013 . Je n'ai pas souvenir d'avoir eu tant de mal à faire un Best Of Still in Rock. Entre le premier groupe japon...

Octobre 2013. Je n'ai pas souvenir d'avoir eu tant de mal à faire un Best Of Still in Rock. Entre le premier groupe japonais, l'Album Review d'un opus déjanté, l'interview d'un groupe de légende, la présentation de nouveautés splendides et de nombreux articles anachroniques, octobre 2013 aura été fou fou fou. Et ce n'est pas sans compter sur la deuxième mixtape Still in Rock. Espérons que novembre nous réserve autant de belles surprises.

Still in Rock est sur Facebook


--------


1. Nobunny : le lapin cadre (article ici)


Frankenstein, des slips léopards, un Iggy Pop édenté, des poils, des légumes, de la transpiration, et beaucoup de gremlins : c'est l'Album Review de Nobunny. Cet album marque incontestablement l'année 2013. Je n'ai pas souvent linké des sites de graines animalières dans les Album Review, mais un se cache dans celui-ci. Ah, l'effet Nobunny.


2. Hackamore Brick : interviewer la légende (article ici)

Je l'ai dit à maintes reprises, je le redis encore, Hackamore Brick a fait paraître l'un des meilleurs albums de tous les temps. Soyons francs, avoir l'honneur d'interviewer les deux leaders d'un tel groupe est l'une des raisons d'être de Still in Rock.


3. Fuzz : et ce n'est que le début 
(article ici)


Une fois encore, Ty Segall est l'ultime ovni de l'année. L'album de Fuzz, premier du classement de septembre dernier (ici), a maintenant quelques titres pour venir lui succéder. Eh oui, ça va très vite, il faut suivre le rythme effréné de Ty, mais le résultat est toujours splendide.


4. Brown Brogues : l'Angleterre, enfin du Garage ! (article ici)


Certes, l'Angleterre nous a déjà offert King Krule en cette année 2013. Certes, les Anglais n'ont jamais produit le Garage le plus brillant. Mais nous étions en droit d'espérer un petit quelque chose. Et c'est un GRAND quelque chose qui vient de nous arriver dessus. Le nouvel opus de Brown Brogues est si puissant que mémé (encore elle) en perd ses cheveux (doit plus en rester beaucoup).


5. 
Kikagaku Moyo : le Japon a son Psyché (article ici et interview)

Non seulement content d'être le premier groupe japonais chroniqué sur Still in Rock, Kikagaku Moyo est tout simplement le premier groupe asiatique. Le premier EP marque une longue série de belles créations à venir. Avec tout autant d'articles.

----


À également ne pas manquer : La deuxième mixtape Still in Rock (ici), le nouveau single de Total Slacker (ici), le TRÈS bon The Tone (ici), le retour de Mold Boy (ici), l'EP de Parquet Courts (ici), l'acoustique d'Unknow Mortal Orchestra à faire pâlir les coeurs (ici), et enfin, les indispensables articles anachroniques sur Blue Cheer (ici), Television Personalities (ici), et The 13th Floor Elevator (ici).

You Might Also Like

0 commentaires