Anachronique : Toy Love (Punk Pop)

Après l'article anachronique de lundi dernier sur The Clean , groupe Néo-Zélandais majeur, Still in Rock continu aujourd'h...




Après l'article anachronique de lundi dernier sur The Clean, groupe Néo-Zélandais majeur, Still in Rock continu aujourd'hui sa série avec Toy Love, même pays, même période (presque). Toy Love a été un groupe à l'existence plutôt brève : de 1979 à 1980. Il n'en a pas pourtant fallu plus pour qu'il parvienne à s'imposer comme un groupe référence. Chris Knox, son leader connu pour avoir également fait partie de The Enemy, a parfaitement su comment créé le groupe éphémère rêvé, auteur d'un seul et unique album réédité en 2005 par Flying Nun Records (celui de The Clean, en autre) et récemment par Captured Tracks, notre label Brooklynite préféré.

A devoir ne sélectionner que deux titres, il serait impensable de ne pas commencer par choisir "Swimming Pool". De loin mon morceau préféré, le son de la guitare y est parfaitement altéré, c'est pop et ironique, une grande pièce de musique. Après même plusieurs dizaines d'écoutes intensives, ces quelques minutes continuent à produire le même effet. "Death Rehearsal" est un titre plus punk avec une splendide montée en puissance. C'est à partir de 1min45 que Toy Love active le plein turbo, majestueux. D'autres titres participent bien entendu à la légende Toy Love - "Squeeze", "Bedroom" ou encore "Pull Down The Shades" -, présent dans tous les esprits d'un pays dont la culture musicale demeure méconnue du reste du monde. Mais pas de nous les amis, pas de nous, haha.




Liens afférents :

You Might Also Like

0 commentaires