Still in Rock présente : King Charles The Martyr (Fifties Rock)

Formé en 2008, King Charles The Martyr est un groupe mi- Brooklyn mi- Manhattan . On dira donc de Brooklyn . Durant les trois pre...





Formé en 2008, King Charles The Martyr est un groupe mi-Brooklyn mi-Manhattan. On dira donc de Brooklyn. Durant les trois premières années, la raison d'être du groupe était de jouer du rock façon années 50. L'idée était alors de transmettre une énergie la plus pure possible, sans ordinateur ni autre effet studio, façon discours de Jack White. King Charles The Martyr jouait sur scène des reprises de Chuck Berry, artiste du début des années 50. De l'aveu de Tim, bassiste du groupe, il leur était impossible de retranscrire exactement la musique de cette époque, le batteur ayant été élevé au Nirvana et le guitariste aux Strokes, ce qui fait la richesse du groupe. Pour mémo, le premier show, tout le symbole de cette époque, s'est fait au Freddy's Bar à Brooklyn, pub que le groupe fréquente toujours.

Le premier EP self-titled est sorti l'an dernier alors que le groupe venait juste de changer de nom, passant de King Charles à King Charles The Martyr, la première partie de Mumford and Sons ayant repris leur première appellation. Contenant cinq titres, on y entend deux chanteurs différents, celui du premier, avant-dernier et dernier titre, très Chuck Berry (on ne se refait pas), et celui des autres titres plus indie rock. Deux titres se détachent du lot, "Honest Gentleman" et "Workin' Man Blues #7". Le premier est un titre très fouillé où King Charles The Martyr semble pouvoir nous emmener avec lui au pays de l'indie rock déjanté. Bourré d'excellentes idées, ce morceau est fait d'un rock terriblement efficace. Le second procure un effet immédiat, très années 50, on se croirait revenu aux temps où les filles, cheveux au vent, étaient accrochées au cou du quarterback du lycée à bord d'une Cadillac flambant neuve.

Un second EP vient d'être finalisé après plus de sept mois d'enregistrement. La date de parution est fixée à mi-novembre, comptez sur Still in Rock pour vous en informer. Comment ai-je en ma possession toutes ces infos ? Disons que l'interview autour d'une bière fut fort sympathique. King Charles The Martyr est un groupe comme il est rare d'en entendre, et pour cela, ça mérite bien de se coiffer à nouveau d'une splendide banane, qu'en pensez-vous les amis ?

En concert le 23 octobre prochain à Arlene's Grocery



---

King Charles The Martyr is a band from Brooklyn, formed in 2008. Big fans of Chuck Berry, they started by covering his songs live. Their first self-titled EP was released this year, featuring five tracks, two fifties rock'n'roll pieces, three more indie rock. "Honest Gentleman" and "Workin' Man Blues #7" absolutely deserve your attention, this kind of music doesn't exist anymore. To know King Charles The Martyr is the truest chance that you have.

A new EP will be released in November, using the same formula. If you want to know what it feels like to live in the fifties when girls were in brand new Cadillacs, on the arm of a High School quarterback, we need to listen to King Charles The Martyr. And who wouldn't want to have a nice Pompadour hairstyle listening to rock music ?

---





Lien afférent :

You Might Also Like

0 commentaires