Anachronique : Muddy Waters (Blues)

Muddy Waters . Parmi mes écoutes favoris, je ne pouvais m'empêcher d'écrire un jour où l'autre quelques lignes sur Muddy Waters,...




Muddy Waters. Parmi mes écoutes favoris, je ne pouvais m'empêcher d'écrire un jour où l'autre quelques lignes sur Muddy Waters, l'un des plus grand blues-man que la terre ait connu.

Né en 1913 dans le Mississippi et mort en 1983 dans l'Illinois (quelle plus belle terre pour un joueur de blues ?), il a fait ses armes de guitariste à Chicago. Moins médiatique que John Lee Hocker, Muddy Waters jouit pourtant d'une très grande influence : il est non seulement l'un des précurseurs du Chicago Blues, mais il peut aussi se venter d'avoir donner aux Rolling Stones leur appellation (tiré de son titre "Rollin Stone"). Il influencera de nombreux mouvements musicaux, à commencer par le rock, le blues, le country, mais aussi la folk. Voici une liste non exhaustive des artistes ayant repris certains de ses titres : Eric Clapton, Jimi Hendrix, The Doors, The Rolling Stones, Bob Dylan, le Allman Brothers Band, Buddy Guy, Led Zeppelin, Rory Gallagher et j'en passe.

Sa musique est faite des plus grands tubes blues comme de pépites plus cachées. Bien sur, "(I'm Your) Hoochie Coochie Man" et "Mannish Boy" sont aujourd'hui connus de tout habitant de la planète terre (douce utopie?), d'autres tel que "Long Distance Call" ont été repris par tous les plus grands, mais Muddy Watters n'en demeure pas moins le symbole d'un peuple noir à la recherche de liberté. Sa musique toujours très efficace et souvent minimaliste (voir "Little Geneva" et "I Can't Be Satisfied") est toujours faite d'une très grande maitrise de son instrument. Le blues connait l'un de ses plus grands joueurs.

Muddy Watters est un indispensable qui aura probablement changé le cours de l'histoire de la musique. Écouter sa musique c'est déguster la vie à pleines dents, un verre de whisky à la main. Pour le reste, je laisse l'artiste s'exprimer.



You Might Also Like

0 commentaires