Album Review : Youth Lagoon - The Year Of Hibernation (Dream Pop)

Album Review : Youth Lagoon " The Year Of Hibernation " Youth Lagoon , nom de scène de Trevor Powers, a fait paraitre en septembr...



Album Review : Youth Lagoon

" The Year Of Hibernation "



Youth Lagoon, nom de scène de Trevor Powers, a fait paraitre en septembre dernier un album intitulé "The Year Of Hibernation". Originaire de San Diego, cet album révèle une musique lo-fi propre aux artistes californiens. Sa musique révèle également une splendide solitude que l'on aime côtoyer. On pénètre l'opus comme l'on pénètre de vieilles photos que l'on retrouve enfouies dans d'anciennes boites jaunies par le temps. Après le spleen de Paris de Baudelaire, voici venu le temps du spleen californien.


Si les paroles, fort personnelles et introspectives, forment un journal intime que Trevor Powers nous délivre sans concession, la guitare joue elle aussi les premiers rôles, exprimant la détresse d'un artiste intemporelle que seule la musique peut ainsi traduire. A seulement 22 ans, il nous emporte comme rarement.


"The Year Of Hibernation" fait partie de ces albums que je dis difficile d'accès. Non pas que la première écoute rebute particulièrement, il est en revanche impossible de saisir toute la subtilité de ces huit titres dès les premiers instants. Cet album, je continue ainsi mon analogie, fait l'effet de vieux souvenirs : les moments présents peuvent être appréciables, ils ne seront jamais aussi flamboyants qu'une fois le temps écoulé. Place à la critique détaillée :




Cliquez ici pour une écoute intégrale



  • Posters : ce sont de multiples écoutent de l'opus qui révèle l'exacte place de ce titre. "Posters" n'aurait pu trouver son pareil, il effleure les quelques rayons de soleil que contient "The Year Of Hibernation" tout en ne cachant pas la nébulosité des mélodies à venir.

  • Cannons : le pastel du premier titre transforme ici, dans un premier temps, les airs de guitares en mélodies plus fades. "Cannons" peine à trouver son juste milieu lorsque les coeurs de la troisième minute affirment enfin la gaieté d'une ballade qui égayer votre journée.

  • Afternoon : un titre à mi-chemin entre l'enchantement d'une formation à la musique faite de grâce et de vénusté, et la redondance d'une mélodie vague à l’âme. Le tout forme un exquis mélange, hybride et efficace.

  • 17 : c'est tout en délicatesse et fragilité que "17" inaugure un slow core lo-fi suave et mélodieux. Le final révèle toute la richesse d'une pop mélancolique, spleenétique.

  • July : tout aussi subtil que le titre précédent, "July" ose dévoiler plus rapidement d'épineuses richesses. Cette gracile mélodie, étrange farandole qui vous emmène avec elle dans les bois, ne peut que conquérir votre coeur.

  • Daydream : le titre le plus long de l'album, mais aussi le plus pêchu de tous. Les apparences sont parfois bien trompeuses, la ballade ensoleillée que nous offre "Daydream" ne transforme bien facilement au fil des écoutes, comment ne pas saisir l'amertume de Trevor Powers, artiste taciturne à l'image d'un Christopher Owens.
  • Montana : le chef d'oeuvre de l'album. Il en fallait bien un qui réunisse tous les éléments d'une immesurable ode à l'introjection. C'est avec crainte et retenue que l'on aborde ce "Montana", titre qui fait émerger délicatement les signes d'un renouveau progressif. C'est sublime.

  • The Hunt : ces notes finales rappellent toute la fragilité de Youth Lagoon, la gracilité d'un album remarquable. "The Hunt", à cet égard, ne se prive pas de derniers reverb' faussement puissantes.



"The Year Of Hibernation" s'écoute et se vit d'un seul trait, tous les titres trouvent leur place au sein de ce corpus éblouissant. Cette musique effleure votre peau, elle est délicate et tout juste ensoleillée, un paysage canadien en fin d'après midi, un lo-fi fait de nostalgie et vieux sentiments. Youth Lagoon trouve le ton juste pour un premier album qui fait pâlir les plus grands coryphées que la terre compte à ce jour : "The Year Of Hibernation" vous possède entièrement, totalement.


(mp3) Youth Lagoon - 17
(mp3) Youth Lagoon - Montana



Note : 8,2 / 10 (barème)



Liens afférents :


You Might Also Like

5 commentaires