Album Review : Wise Blood - These Wings (Indie Pop)

Album Review : Wise Blood " These Wings " Wise Blood . Projet solo de Christopher Laufman, tout droit venu de Pittsburg, Wis...





Album Review : Wise Blood

" These Wings "



Wise Blood. Projet solo de Christopher Laufman, tout droit venu de Pittsburg, Wise Blood est promis à un bel avenir. C'est le label Dovecote Records qui est aux manettes, un très beau projet mené de main de maitre. Voici les quelques phrases que je vous glissais la semaine dernière à propos du live review :

" Il aura suffi de quelques secondes pour se rendre à l'évidence : ce groupe dispose d'un potentiel tout juste immense. Puissance à la Wu Lyf, l'énergie de The Streets, des samples de The Verve remaniés à merveille, le tout pour une incroyable atmosphère. La voix du chanteur, profonde et habitée (j'ai dit Wu Lyf) a fait des merveilles, le beat hip-hop était implacable. Très Brooklyn, le groupe a distillé dans la salle une fougue peu commune, cela était, en autre, dû à l'excellente batterie, toujours percutante. En bref, Wise Blood, sous des airs d'indie rock minimal façon hip-hop a su mettre en émoi une salle toute conquise à sa cause. De ce groupe, j'en reparlerai très très vite. "

La version studio quant à elle diffère et l'analyse s'en trouve nécessairement changée. Moins éraillée, la voix n'évoque plus Wu Lyf. Aussi, le hip-hop laisse place à une pop plus assumée. Malgré tout, cet EP demeure très prometteur, dans un style différent. Souvent, l'écoute prolongée d'un album révèle des failles, les titres perdent en accroche et certains sont laissés de côté. Il en va à l'opposé pour Wise Blood. Plus les écoutes passent et plus les failles apparentes se comblent, les morceaux prennent sens comme par magie. Le résultat ? Fulgurant. Place à la critique détaillée :

  • Fantasize (Intro) : une introduction qui vous plonge très rapidement dans l'ambiance. Chris Laufman n'hésite pas à tirailler sa voix, texture élastique dont on se délecte.
  • Darlin' You're Sweet : "Darlin' You're Sweet" est sans concession l'un des titres où le travail de recherche musicale est le plus flagrant. Les effluves de pop qui vous prennent d'assaut dès la première seconde demeurent, tout au long de cette balade pop électronique, un fond sonore enivrant.
  • Loud Mouths : Wise Blood, où l'art d'une musique inlassable. Ce morceau, très fouillé, étonne par l'étonnante énergie qu'il dégage. Le piano y fait des merveilles de minimalisme, et la voix de Chris Laufman n'est pas en reste. La puissance des choeurs vous emportera.
  • I'm Losing My Mind : Ce titre est de haut vol. J'en ai perdu mes esprits et ils peinent, même après plus de 20 écoutes, à revenir pleinement. Tous les éléments d'un grand Wise Blood y sont réunis, tous les éléments d'un grand titre.
  • Nosferatu : Un poil moins original que ces prédécesseurs, je ne suis pas persuadé de l'absolue nécessité de ce titre sur l'EP. Quoi qu'il en soit, il demeure agréable. "Nosferatu", prochain générique d'une émission télé ?
  • The Lion : L'autre titre qui, avec "I'm Losing My Mind", ne peut faire que l'unanimité. Les cuivres rappellent l'étonnante créativité de Wise Blood, la voix retranscrit un univers très made in Brooklyn. Un seul regret : c'est bien trop court.
  • Penthouse Suites (Bonus) : Non, Chris Laufman ne chante pas en français. Et pourtant, si ce titre vous semble familier, vous ne le devez en réalité qu'à l'attrait objectif qu'il représente pour tout amoureux de belles choses.

"These Wings", cet EP que l'on n'attendait pas forcément, est d'excellente facture. Wise Blood semble ne se poser aucune limite, ses morceaux sont faits de tellement d'éléments qu'il est difficile de leur coller une étiquette. Là est la richesse de l'artiste, il maintien un style très propre sans se priver de titres fouillés et fascinants. Ce genre de surprise fait de 2011 une très belle année.



Note : 4,5 / 5

Lien afférent :

You Might Also Like

0 commentaires