À surveiller : Jeff The Brotherhood, by Jack White (Punk Psyché)

Fini la rigolade. Avec Jeff The Brotherhood , vos oreilles boivent du punk-psyché comme du petit lait, elles frétillent d'avance à l&...




Fini la rigolade. Avec Jeff The Brotherhood, vos oreilles boivent du punk-psyché comme du petit lait, elles frétillent d'avance à l'idée de saigner quelques minutes.

Alors que le dernier album du groupe, "We Are The Champions", sorti en avril 2011, n'est pas franchement transcendent ("Hey Friend" et "Ripper" mérite tout de même selon moi votre attention), Jeff The Brotherhood vient d'enregistrer sous le label Third Man Records que je ne présente plus (les incultes passeront leur chemin, pas de ça ici, haha) un nouveau titre, "Whatever I Want", sorte de tuerie tout droit venue des entrailles les plus profondes de la planète la terre, ou d'ailleurs.

L'introduction pose de très belles bases, vous saisirez immédiatement la teneur du titre. C'est à 2min30 que tout commence véritablement, c'est à cet instant que l'on reconnait en effet la touche Jack White version Dead Weather, un son qui cogne tellement qu'il vous parait surréaliste de ne pas avoir pu accéder à un tel psyché depuis tant de temps. La 4ème minute à l'orgue est splendide alors que la 5ème vient donner un ultime coup d'accélérateur qui marquera vos esprits. Jack White est sans conteste un pur génie, qui d'autres pour transformer, l'histoire d'un instant, ses comparses en musicien à sa (quasi-mais-pas-du-tout-quand-même) hauteur ? Jeff The Brotherhood peuvent le remercier.




Liens afférents :
Third Man Records
Vidéo du titre "Ripper", à voir.

You Might Also Like

0 commentaires