Jack White (Rock Psyché)

Cet article pour me débarrasser d'un malaise qui, depuis la création de ce site, plane en moi. Comment avoir pu attendre le 11ème artic...


Cet article pour me débarrasser d'un malaise qui, depuis la création de ce site, plane en moi. Comment avoir pu attendre le 11ème article pour évoquer Jack White ? Il est vrai que sa biographie, irréalisable et insuffisante, donne le vertige. Fondateur des célèbres White Stripes, The Raconteurs, et The Dead Weather, il est à mes yeux le meilleur guitariste au monde (exception faite de Clapton, dans un tout autre genre cela dit).





The Raconteurs est avant tout un groupe de rock entre amis, un "supergroupe", fait de membres tous issus d'une autre formation musicale, grands fans de Led Zepplin. Le premier album, attendu par la presse dès l'annonce du projet, fera énormément parler de lui. Les Raconteurs vont multiplier les initiatives originales enfin d'en assurer la promo, tel ce concert .... très privé (ici). C'est avec surprise que les Raconteurs vont sortir leur second album, une semaine seulement après avoir prévenu la presse. Plus grunch que le premier, la basse s'y fait moins entendre, façon The White Stripes. Tout aussi bon.

Liens afférents :
Live à Coachella (génie ?!)

-----


The Dead Weather est un autre supergroupe de Jack White. En sont membres Alison Mosshart (des Kills), Jack Lawrence (des Raconteurs), Dean Fertita (de Queens of the Stone Age), et bien entendu Jack White. Le premier album sorti en 2009, Horehound, annoncé par une Alison Mosshart excitée à l'idée de jouer avec Jack White, voit ce dernier évolué à la basse, son instrument de prédilection des années 1990 lorsqu'il commence avec les " Two Star Tabernacle ". Il annonce en février de cette année la sortie du second album, Sea of Cowards, pour le 10 mai 2010. Le single ? Die by the Drop.





Liens afférents :

Myspace

Site internet


-----



The White Stripes est la formation qui a fait connaitre Jack White. Seul deux membres composent ce groupe, Jack et Meg White. Toujours vêtus de rouge et de noir, les White Stripes se refusent à porter une autre couleur que celles perçues par l'homme à sa naissance. S'il fut un temps annoncé par les journalistes que Meg et Jack étaient frères et soeurs, il est à présent bel et bien confirmé que Meg fut la femme de Jack White. Je dévoile alors l'objet principal de cet article : évoquer le film " Under Great White Northern Lights ". Autoproduit par Jack White en personne, il a pour objet de retracer l'histoire des White Stripes, ayant annoncé il y a peu la fin approchant de la formation.

Je ne saurai vous conseiller d'absolument regarder ce docu-film, sélectionné au festival de Londres, Toronto, Dubaï, qui alterne entre vidéos de concert, interview du chanteur, et de très nombreuses autres vidéos prisent au détour de leur tournée au Canada. Les images sont belles, le son y est excellent, mais surtout, le meilleur argument restant ... que ce sont les White Stripes.



(streaming) The White Stripes - Ball and Biscuit (version live Under ...)


Pour vous faire une idée, ô combien vague idée de ce que peut être ce film, la bande annonce se trouve par ici.


Liens afférents :

You Might Also Like

0 commentaires