Dadar, le quaterback énervé

Je n'ai jamais écrit un seul article sur le compte de  Dadar , mais je l'ai toutefois glissé à la 26ème place des meilleurs tit...


Je n'ai jamais écrit un seul article sur le compte de Dadar, mais je l'ai toutefois glissé à la 26ème place des meilleurs titres de 2018 (classement). Je rectifie le tir dès aujourd'hui avec un petit quelque chose sur le compte de I'm A Toch, son nouvel EP paru le 22 juillet dernier via l'excellent Goodbye Boozy Records.


"I'm A Toch", c'est le single slacker par excellent, du genre où le personnage principal, un peu stupide, n'en finit pas de se qualifier de débile, après tout, il est quarterback de l'équipe de son université, il ne pense qu'à checker ses bros, qu'aux petites qui trainent dans les dortoirs, qu'à la bière, qu'à la fête, et parfois, à lancer un ballon ou deux. Le refrain infini est très bien fait, qu'à la production, notons les efforts faits par Dadar qui se permet une variation ou deux.

"Calendarize" reprend ce même aspect mécano de la musique dumb punk pour écraser les groupes de pop qui passent par là, les joueurs de baseball aussi, et puis, les hockeyeurs, tant qu'à y être. "Stimolation (by Fhedolts)" est plus futuriste, un brin moins engageant (de fait, après tout, le futur est cette chose que l'on ignore, alors comme engager avec elle, comment lui faire comprendre qu'elle doit être sympa avec nous).

Dadar est ce petit groupe italien qui remue le nord de son pays dans la région de Trento. Il remue aussi l'estomac de mamie qui aura du mal à se satisfaire de ce garage pour gens semi-gentils. Ses titres sont concis, ce sont des petits coups de poing qui finissent toujours par faire tomber les auditeurs de passage. Je ne connais aucun équivalent français.

(mp3) Dadar - Calendarize

Tracklist: I'm A Toch (EP, Goodbye Boozy Records, 2019)
1. I'm A Toch
2. Calendarize
3. Stimolation (by Fhedolts)


Liens :
Article sur les meilleurs morceaux de 2018
Lien vers tous les artistes de garage punk chroniqués sur Still in Rock

You Might Also Like

0 commentaires