The Babe Rainbow, douce secte

Je me souviens avoir déjà expliqué mon scepticisme originel à l'égard de  The Babe Rainbow  : je pensais qu'ils n'étaient qu...


Je me souviens avoir déjà expliqué mon scepticisme originel à l'égard de The Babe Rainbow : je pensais qu'ils n'étaient qu'une bande de blonds, là pour la pause, une autre émanation de la blank generation qui est vide et qui se laisse remplir par quelques managers bien avisés. Et puis, lorsqu'était paru Double Rainbow, en juillet 2018, j'avais dû présenter mes excuses : l'album était génial, Babe Rainbow méritait donc tout le respect que l'on doit à des artistes capables de telles choses (les autres ne méritent aucun respect, OK).

Le 20 septembre dernier, le groupe a fait paraître son nouvel album, Today. Enregistré dans le capital Française (je crois), il se compose de onze morceaux qui jouent à fond la carte bedroom pop, délaissant les élans psychédéliques de son essai précédent. C'est dommage, mais cela n'empêche pas le groupe de délivrer la bande-son d'un été déjà passé.


Les premiers morceaux ne sont pas les plus étincelants. The Babe Rainbow y plante le décor, affirmant sa volonté de délivrer une bedroom pop paresseuse. Le groupe introduit ses variations avec la bossa-nova de "The Faraway Nearer". Il enchaine alors avec "Funky I Like It" qui, comme son nom l'indique, est un morceau de post-funk (funker fatigué). Force est à ce stade de reconnaître que le groupe ratisse large, comme s'il voulait enrôler le plus de gens possible... Chaque essai est un succès.

"Electrocuted", un titre de presque dix minutes, emprunte aux chants africains ce que Sun Ra avait lui même chouré. Quel groove ! On retrouve ensuite du jazz déconstruit à l'occasion de "The Wedge", plus proche celle fois-ci d'Herbie Hancock que de Pharoah Sanders. Je n'ai pas souvenir d'un album récent qui ait su trouver autant de grâce dans tant de styles différents. C'est une claque. "Many Moons Of Love" et "For Your Eyes Only" font un rappel à son album précédent, la voix est omniprésente.


Au final, les Babe Rainbow délivrent les quelques morceaux qui finiront de convaincre quiconque passe par là de rejoindre leur secte. Je me souviens, un jour du printemps 2018, sortir de mon appartement parisien et me retrouver nez à nez avec le groupe. Je le revois marcher lentement, cheveux aux vents, vêtements colorés sur peau, sourire sur visage. Il ne faisait qu'un et je voulais faire partie du gang. Peut-être est-ce l'explication que je cherchais tout ce temps-là. Babe Rainbow fait visiblement très attention à son image (voyez toutes les photos ci-dessous) parce qu'il veut convaincre et prêcher sa secte. Cela ne l'empêche pas, par ailleurs, de savoir délivrer une musique de très belle qualité. Avec Today, il est démasqué.

Ah oui, et au fait : la drogue, c'est mal.


Tracklist: Today (LP, Flightless, 2019)
1. Butter
2. Morning Song
3. Something New
4. Us And The Rainbow
5. The Faraway Nearer
6. Funky I Like It
7. Electrocuted
8. The Wedge
9. Beasty
10. Many Moons Of Love
11. For Your Eyes Only

Liens :
Article de présentation du groupe (2015)

Article sur son album précédent (à écouter !!!)





You Might Also Like

0 commentaires