WORLD PREMIERE: Slomo Sapiens - Hot Milk (EP)

Slomo Sapiens , c'est Ceallaigh Corbishley, Greg Geiger, Jon Pritchard et Rory Hinkel, un groupe originaire de Philadelphie qui ...



Slomo Sapiens, c'est Ceallaigh Corbishley, Greg Geiger, Jon Pritchard et Rory Hinkel, un groupe originaire de Philadelphie qui va envahir le monde comme les zombies ont envahi le chateau de Braindead. Ses premiers singles, parus en 2017, laissaient apparaître un nouveau groupe de slacker, nos futurs meilleurs amis, et surtout, les champions de beer pong de toute la Pennsylvanie. C'est avec joie et IPA que Still in Rock introduit aujourd'hui le premier EP du groupe, en exclusivité intergalactique. Composé de 4 morceaux, il paraîtra officiellement le 16 février prochain (vendredi) à l'occasion d'une immense release party au Graperoom (lien).


Sur son affiche de concert, on prend note de la présence d'un donuts (le sucre, MTV), d'une part de pizza (le gras, MTV), d'un sablier (le temps qui court, la mort, tout ça tout ça) et de quelques bières usagées (la fête, la solitude slacker). On part donc à la recherche de ces quelques objets dans l'EP que Slomo Sapiens nous propose et on les trouve sans difficulté. Le gras, c'est "Bow Down" qui attaque d'entrée, sans rechigner, le sucre, c'est "Cinnamon" avec ses riffs quasi-bubblegum, le temps c'est "Floater" qui l'arrête et, logiquement, la bière c'est "Toes" avec ses mélodies entêtantes. Tout un programme.


L'EP est introduit par "Bow Down", une marche pas-si-militaire-que-ça vers le succès, la reconnaissance, le flouz, le slacker pour tous, SLOMO SAPIENS PRÉSIDENT ! Le groupe nous demande de nous calmer, mais nous, on voit déjà les foules en délire et tout le cheesy qu'un groupe de dumb rock peut créer. Cette introduction est courte. Red Bull nous donne des ailes, "Bow Down" nous donne des sueurs. "Toes", c'est le single de EP, une base de garage rock à laquelle Slomo Sapiens a ajouté un brin de fuzz pour le côté psyché qui va bien. On est surtout frappé par la mélodie, le genre de chorus que l'on gueule à tu-tête à la sortie trop arrosée d'un bar de quartier.

"Floater", c'est ce que Slomo Sapiens sait faire de plus psyché. Pour jouer la contradiction, il introduit également des mélodies que l'on qualifie volontiers de post-2001, ce mouvement - coucou Sheer Mag - qui rappelle le New York d'il y a presque 20 ans. Ouais, enfin, c'est avant que Slomo Sapiens ne s'énerve trop. Il maitrise son morceau à la perfection, ce morceau me fait dire que l'on peut lui donner toute notre confiance pour un premier LP qui déménage. "Cinnamon", le petit dernier, force le ton. Slomo Sapiens s'attaque à ce qu'il sait faire de plus groovy avec une ligne de base qui ne gâche rien de notre plaisir. Et toujours, le groupe agrémente ses titres de tout le fun qu'il connait. Oubliez le doo-wop, voici le Wop-Wop d'un punk bien senti. Le final ferait transpirer Chelsea Clinton.

Et ce n'est pas tout. Matt Lesko a réalisé une vidéo de la mort-qui-tue pour le titre "Toes". Dedans, on y voit un scientifique fou, une guitare en forme de tulipe, un dinosaure, un fauteuil-champignon, un monstre gentil, puis méchant, du sang et des gens qui dansent comme nous. Allé hop, voici le premier candidat au titre de meilleure vidéo de 2018 :


On se dit bien évidemment que la scène slacker mérite toute la lumière du monde, et que Slomo Sapiens, avec ses hits et sa vidéo martienne, participera de la renommée du genre. Le slacker est désormais mondial : parti des Etats-Unis, il s'est étendu à l'Australie qui produit des groupes à l'appel et à la pelle, tandis que même l'Europe semble rattraper une partie de son retard. Mais constatons à quel point les US finissent toujours par produire le meilleur du genre, Slomo Sapiens, encore tout jeune, prendra part à la destinée de ce style musical.

Au final, Slomo Sapiens signe l'un des EPs slacker les plus prometteurs des temps qui courent. Qu'est-ce qui le différencie des autres ? Ses mélodies, et sa volonté de fun absolument maximale. Lui, il court à pieds joints, nu et les bras entourés de ficelles, mais c'est parce qu'il a perdu un défi à la con avec ses potes. Slomo Sapiens fait partie de ces quelques bénédictions qui placent le rire avant toute chose. Et comme tous les disciples de Hermann Hesse, ils sont fabuleux.


Tracklist : Slomo Sapiens (EP, 2018)
1. Bow Down
2. Toes
3. Floater
4. Cinnamon

Liens :

You Might Also Like

0 commentaires