Dennis Cometti : le gang des mini-shorts

C'est officiel : on s'en doutait depuis un moment mais c'est désormais acté, 2017 est l'année australienne.  Dennis C...


C'est officiel : on s'en doutait depuis un moment mais c'est désormais acté, 2017 est l'année australienne. Dennis Cometti, originaire de Perth (Australie), vient confirmer tout le bien que l'on peut penser du pays le plus obèse au monde. 

Je vantais les mérites de Vaguess en début de semaine, parce que punk au sens anglais du terme, parce que brut et violent. Dennis Cometti est dans la même veine. Son garage punk est relativement minimaliste, fidèle aux Dictators et à l'esprit british du truc. Ses morceaux n'appellent pas à la révolution, mais le statement de Dennis Cometti n'en demeure pas moins évident : laissez tomber le bullshit des studios à 1.000 balles la journée, prenez le garage de votre padre et enregistrez le tout dans l'esprit cheap qui s'impose. Il n'y a aucune révolution là-dedans, simplement un rappel aux sources comme on se rappelle à chaque gorgée que la IPA est imbattable.



Dennis Cometti n'est pourtant pas à l'abri d'une musique hybride. Le groupe cite les Mummies ainsi que les Ramones parmi ses influences, on se dit qu'il peut à tout moment tomber dans le punk cheesy, mais si les paroles le sont souvent, la guitare reste droite dans ses bottes. "Footy With The Boys" en est déjà la meilleure illustration. "King Of The Pack" veut aller plus vite que la musique dans un élan gang-punk très Damned (eh oui, encore). On s'approche petit à petit du punk high school qui vient célébrer la fête du campus. Et puis, le groupe cite son TASCAM 4 tracks parmi ses principales sources d'inspiration, ce que l'on entend sur "91-32".

"Centimetre Perfect", c'est le titre le plus minimaliste, et étrangement, le plus weirdo de tout l'album. En réalité, Dennis Cometti ne fait que confirmer son fort penchant pour le proto punk, ce que l'on sentait être tangent depuis les premières secondes de On The Sauce. "No Hat No Play" vient définitivement nous dire que Dennis Cometti adore les films college (une liste). Il n'y a pas d'école aujourd'hui, pas d'équipe de baseball non plus, alors... autant aller voir les filles. "On The Sauce" avec son refrain à gogo me fait indéniablement au "What A Drag" de ses compatriotes (voyez plutôt). Je crois toutefois que Dennis Cometti est meilleur lorsqu'il délivre sa musique de pogo.


Au final, Dennis Cometti dit être "painfully average", mais avec ce punk 77', il dénote sans broncher de la scène slacker chérie. Malgré tout, ne comptez pas sur lui pour ne pas faire l'apologie de Dazed and Confused. Dennis Cometti veut faire de la culture college une ode au Pistols. Nous, on sera les groupies.


Tracklist : On The Sauce (EP, 2017)
1. Footy With The Boys
2. King Of The Pack
3. 91-32
4. Centimetre Perfect
5. No Hat No Play
6. On The Sauce

Liens :
Article sur WOD
Article sur tous les groupes de garage punk

You Might Also Like

0 commentaires