The Subherbs : les surfeurs d'Oslo

The Subherbs   est un groupe originaire d'Oslo (Norvège), autant dire, pas le fonds de commerce de Still in Rock. Très pop, très ...


The Subherbs est un groupe originaire d'Oslo (Norvège), autant dire, pas le fonds de commerce de Still in Rock. Très pop, très surf, très attendu sur beaucoup de points, il participe de ce revival de la musique surf pour les amateurs de canapé. Son premier album, Life Is A Hobby, a vu le jour le 7 mars dernier et inutile de vous dire que cet article est - probablement ?! - le premier à dealer avec les Subherbs. Entre bienveillance, devoir de sincérité et multiples encensements, voici ce que l'on peut dire de ce premier LP d'un groupe que l'on retrouvera très vite.



"Cold Water", le premier titre de cet LP, remplit bien des cases : surf, doo-wop entêtant, batterie à la cool (1% jazz), voix bien enregistrée avec un esprit slacker fatigué. On y parle de sunshine et de tout ce qui fait l'été, cela n'a rien de nouveau, mais cette recette éternelle transcendée par les Beach Boys n'en finira jamais de faire des siennes. Jusque là, tout va bien, on rabâche notre marotte sans fin. "Come Along With Me" n'en est pas moins mignon et "Dad Rock" - j'en reparlerai longuement dans l'article de demain, du dad rock - est un morceau plus intéressant, une sorte de musique indie des années 2000' qui est tout aussi facile que reposante. La partie instru' est un brin plus recherchée, la prod' laisse un peu à désirer, mais on va vers du mieux.


"Flamingo" augmente l'intensité d'un cran, c'est produit, le riff très mécanique donne une impression de mode semi-automatique assez glacial que les voix plutôt spectrales viennent renforcer. Et le surf glacial, c'est cool. "For Real", dans un genre assurément différent, vient donner un véritable feeling garage à cet album. On sent que la scène Burger est passée par là.

"Getting By" introduit les 5 autres morceaux de Life Is A Hobby avec un même élan je-me-fais-pas-chier-sur-l'intru mais qui fonctionne. Les Subherbs changent plusieurs fois de style sans jamais oser aller fouiller plus en profondeur dans ce que l'un pourrait offrir. C'est dommage tant il est toujours convaincant dans chacun d'entre eux, la preuve avec "Running", un titre new wave qui rappelle Zen Mantra sans pour autant exploiter en plein la filière 80s. Entre dream pop shoegaze et slacker il faut pourtant choisir !


Histoire que la maquette ne fasse aucun sens, "Melt Ur Face" revient avec quelques tranches de musique noisy assez 90's. "I'll Go With You", le petit dernier, joue dans la même cour. Et entre temps, c'est "Shy" qui reprend la recette du morceau "Flamingo", un petit riff tout simpliste que le Subherb magnifie avec un petit doo-wop en background à la Shannon and the Clams. C'est, assurément, le genre de morceau qui réussit le mieux à cette formation. 


Pourquoi publier un article sur un groupe inconnu avec tant de critiques à adresser, me direz-vous ? Tout simplement parce qu'il vient d'Oslo et que c'est cool... Oslo. Plus sérieusement, The Subherbs est un groupe qui est accompli du point de vue de l'exécution, mais qui manque encore de maitrise/détermination quant au style musical qu'il souhaite défendre. Les jeunes groupes ont généralement le défaut inverse - de bonnes mélodies, mais une prod' faite sur une vieille version de Pro Tools. The Subherbs devrait donc concentrer ses efforts sur un style un seul, à mon sens la musique surf un peu cheesy qui prend son temps, et on saura désormais que Fast Times at Ridgemont High a des fans même au pôle nord - en Norvège, quoi.

(mp3) The Subherbs - For Real
(mp3) The Subherbs - Shy

Tracklist:
1. Cold Water
2. Come Along With Me
3. Dad Rock
4. Flamingo
5. For Real
6. Getting By
7. Running
8. Melt Ur Face
9. Shy
10. I'll Go With You

Liens :

You Might Also Like

0 commentaires