Still in Rock présente : Virgin Kids (Garage Surf Rock)

Virgin Kids , c'est un nouveau groupe originaire de Londres, tendance surf, lo-fi et garage. Il vient de faire paraître son premi...


Virgin Kids, c'est un nouveau groupe originaire de Londres, tendance surf, lo-fi et garage. Il vient de faire paraître son premier album, Greasewheel, via Burger Records et Fluffer Records (un label londonien qui représente également Love Buzzard). Disons le d'entrée, une pochette avec des mecs à cheveux longs et des pizzas, c'est cliché, mais c'est cool. Et il en va de même pour un groupe qui s'appelle Virgin kids... m'ouais. Sur le papier, cette formation a tout pour la hype, mais on est en droit de se questionner sur ses qualités artistiques : il y a plus ? Après tout, c'est toujours ce que l'on veut, "plus".

L'album s'introduit sur "Bruised Knees", un titre de garage pop lo-fi, de la vraie lo-fi. Limite surf, ce titre est plus Cap Fear que Fast Times at Ridgemont High et c'est très bien ainsi. Vient ensuite "Cracks In A Colour", le single, le hit. Tous les ingrédients sont là pour nous donner à entendre un morceau de garage pop californien anglais capable de lancer un groupe. "My Alone" est le titre le plus original, sorte d'émanation d'un mouvement tribal formé sur une plage de Santa Cruz. Virgin Kids fait état d'une belle maîtrise, mélodique comme vocal. "My Alone" est le titre le plus recherché de cet LP qui tend à manquer d'originalité. "Never Nude" est moins efficace, ce titre sonne étonnement français (ce qui est étranger au fait qu'il soit moins bon, entendons-nous bien). 



Toujours dans la même mouvance lo-fi avec "Crook", on y trouve aussi un Virgin Kids qui se fait de Prêtre d'un rock'n'roll Cramps-esque qui embrasse les Jaccuzi Boys. Le titre aurait eu sa place sur un EP mais pas sûr qu'il était absolument nécessaire qu'il passe le cut sur un LP. Heureusement, du lourd vient nous abasourdir un peu avec "Shrink". Étonnement, ce titre est également plus pop. C'est très bon, une des grandes réussites de Greasewheel. "Shrink Wrap", enfin, nous guide vers le petit dernier, "Be Your Friend", un morceau semi-acoustique comme inspiré de l'univers de mort vivants de Paul Jacobs

J'espère au final que Virgin Kids ne sera pas que le groupe d'un seul article sur Still in Rock. Cela voudrait signifier qu'outre un premier LP convaincant, il n'aura pas franchi le cap du second album plus innovant, et, surtout, plus singulier. Tout est là pour faire de Virgin Kids un groupe à suivre de près, mais il s'agira désormais, comme d'hab, que le groupe présente une identité artistique plus nouvelle encore s'il veut continuer à exister dans une era où "Bands start up each and every day".


(mp3) Virgin Kids - My Alone
(mp3) Virgin Kids - Cracks In A Colour


Liens afférents : 

You Might Also Like

0 commentaires