Still in Rock présente : Dick Diver (Jangle Pop)

Dick Diver est un groupe originaire de Melbourne qui, parfois dans la même lignée que Nic Hessler et EZTV , donne dans une jangle po...



Dick Diver est un groupe originaire de Melbourne qui, parfois dans la même lignée que Nic Hessler et EZTV, donne dans une jangle pop toute aussi colorée qu'expressive. Il vient de faire paraître Melbourne Florida, son troisième album qui succède à New Start Again (2011) et Calendar Days (2013). Paru sur Trouble In Mind le 10 mars dernier, il a fait partie des articles qui sont passés à la trappe, erreur que je corrige ici.

Melbourne Florida est un album tout en douceur. "Waste The Alphabet", le premier morceau, fait office d'excellente introduction. Sur des airs de Power Pop façon The Shivvers, Dick Diver prouve qu'il excèle dans un genre en plein renouveau. On rencontre ensuite "Tearing The Posters Down", une merveille. Le son de la guitare rappelle celui de Big Star, ce qui est peu courant. Alors que la mélodie pourrait être l'œuvre de Chris Bell, on se laisse bercer par le tempo qui n'est pas non plus sans rappeler les Feelies. Que dire sinon qu'il est l'un des meilleurs titres de Jangle Pop de l'année 2015. 

Malheureusement, le reste de l'album souffre de vouloir explorer trop de genres. "Beat Me Up (Talk To A Counsellor)" est à mon sens trop burlesque, "Leftovers" laisse apparaître la voix d'Alistair McKay pour la première fois mais sans convaincre, idem pour "View From A Shaky Ladder". "Percentage Points" se la joue Elvis Costello alors que "Private Number" est trop propre sur lui. Si on y trouve aussi de la bonne folk, à l'image de "Boomer Class", on ne sait surtout plus où donner de la tête. 

C'est l'impression qui reste, Melbourne Florida souffre d'être trop dispersé, tandis que le groupe n'est jamais aussi bon que lorsqu'il embrasse en plein la Jangle Pop de son introduction. Souhaitons qu'il prenne cette direction dans les mois à venir, le potentiel est trop immense pour être laissé de côté. En attendant, on se réécoute les deux titres ci-dessus jusqu'à l'overdose et on se dit que Dick Diver, inspiré d'un personnage de Tendre est la Nuit, vient de prouver que la journée pouvait être tout aussi soyeuse. 
  

Liens afférents :

You Might Also Like

0 commentaires