Video : King Gizzard and the Lizard Wizard - Session KEXP (Psych Rock)

Il y a comme un malentendu : King Gizzard and the Lizard Wizard  est le nouveau roi du rock psychédélique, le message ne semble pas...




Il y a comme un malentendu : King Gizzard and the Lizard Wizard est le nouveau roi du rock psychédélique, le message ne semble pas être passé. Qu'à cela ne tienne, il suffit d'une session KEXP pour mettre tout le monde d'accord.

KEXP est le meilleur modèle vidéo au monde, avec la meilleure sélection qui soit, alors, forcément, on en parle beaucoup. Et je ne pouvais contenir cette vidéo plus longtemps. Première session KEXP de King Gizzard and the Lizard Wizard, personne d'autre que Cheryl Waters pouvait les recevoir. 

Pour cette session, King Gizzard y interprète des titres de I'm In Your Mind Fuzz et Quarters!. Deux batteurs viennent donner le rythme et c'est "The River" qui l'introduit. Unique morceau tiré de Quarters!, il a le mérite de nous accueillir avec délicatesse dans l'univers de King Gizzard. Empruntant au jazz ce qu'il a de groovy, donnant l'envie de plus de rock'n'roll, la mise en bouche est irréprochable. Nous en disions il y a peu qu'il était le meilleur titre de pop psychédélique de l'année, so far. Toujours d'actualité ou non, on se précipite déjà vers ce qui suit. 

"I'm In Your Mind" prend la relève aux alentours de la 11ème minute. Le ton monte d'un cran. Sorti il y a presque un an, l'éclat de ce morceau demeure intacte. Les sourires éclosent sur les visages du groupe et les têtes se balancent plus rapidement, bienvenue en territoire I'm In Your Mind Fuzz. Et puis, King Gizzard enchaine avec son contaire, "I'm Not In Your Mind". La session prend une nouvelle tournure à la 14ème minute en atteignant les sommets enregistrés sur le mont KEXP, là-haut, avec les australiens de Pond (article). La musique de King Gizzard devient mesquine, terriblement malveillante, c'est si bon. 

"Cellophane" était un des hits de ce long jam à la kautrock. L'intensité qu'à jusqu'alors batti King Gizzard s'en trouve sublimée. Saturation sur la voix de Mackenzie et guitares électriques à fond la caisse, où y retrouve le psychédélisme qui a fait les belles heures de 2014. Et puis, c'est "I'm In Your Mind Fuzz" qui vient conclure la session. Nous le disions à l'occasion de l'album review, ce titre crée pour la première fois une nouvelle combinaison de sons, confrontant deux univers a priori irréconciliables : on n'a jamais vu une musique mécanique se coupler avec toute la déconstructionnisme que le psychédélique implique. Session studio ou pas, King Gizzard est toujours aux avant-postes.

Pour la première fois (depuis longtemps), l'interview vient conclure la session. Il faut dire qu'il semblait impossible d'arrêter le groupe durant ce long jam. King Gizzard y explique la différence entre I'm In Your Mind Fuzz et Quarters! Si le premier a fait l'objet d'un intense travail studio, le second a été le fruit de plus d'improvisation. Et puis, comme sur Oddments, le groupe décide parfois de sortir les démos, sans plus pousser le travail studio. Au final, chacun des albums du groupe est l'occasion d'explorer un thème, avant de passer au suivant. Le prochain, Paper Mâché Dream Balloon, sera une collection de différents morceaux qui ne seront pas autant interconnectés les uns aux autres. L'album sera entièrement acoustique, à l'image du dernier sorti, "Trapdoor". On en reparle très vite.

Au final, comment ne pas voir que tout s'est confirmé durant ces quelques dernières semaines, Tame Impala est déchu de son statut de meilleur artiste australien et c'est King Gizzard qui a bel et bien pris la place. Vidéo à l'appui. 






Liens afférents : 
Article sur Currents de Tame Impala
Album Review de l'album Quarters! de King Gizzard
Album Review de l'album I'm In Your Mind Fuzz de King Gizzard

You Might Also Like

4 commentaires