Still in Rock présente : What Tyrants (Garage Rock)

What Tyrans est un trio originaire de Minneapolis (dans le Minnesota). Formé en 2014, le groupe n'a pas tardé à faire sortir son ...




What Tyrans est un trio originaire de Minneapolis (dans le Minnesota). Formé en 2014, le groupe n'a pas tardé à faire sortir son premier album, No Luck. Paru sur le label Forged Artifacts, cet LP contient 13 morceaux qui visent à être autant de hits.

La grande majorité des titres de cet album utilisent le fuzz à fond les ballons, comme pour marquer l'auditeur au fer rouge. What Tyrans ne fait pas dans la dentelle, le groupe délivre là un album pour faire la fête. Les morceaux qui le composent sont tous enjoués, on peut ainsi se laisser guider à travers une écoute de A à Z d'un opus qui n'a pas à rougir de comparaison avec King Tuff & co. Et puis, on tourne parfois autour d'une pop bien noisy qui renforce l'immédiateté de l'album.

"Muffins" est le premier hit de l'opus. On flirte avec de la Garage Pop qui rappelle la scène californienne. La simplicité du morceau en fait un de ces instantanés qui ravira la foule des premiers concerts de What Tyrans. Vient ensuite "No Luck", le single naturel de cet album. What Tyrans y prend les codes de la musique punk pour les coupler à une pop tout aussi trash qu'efficace. On retrouve cette volonté punk quelques titres plus tard avec "Scuzz". Mais le groupe est aussi très bon lorsqu'il est moins punk, comme sur "Feeling Alright (I'm Okay)". Ce morceau fait preuve d'une grande maitrise. La maturité de What Tyrans aura de quoi étonner. 

Et puis, on retrouve la volonté de faire bouger les foules sur plusieurs morceaux où la structure est volontairement très simple, comme un statement. Je pense à "Dancehall No. 2", "4's and 5's" ou encore "Far Out". What Tyrans est un power trio qui entend bien nous donner la banane, et ça se sent. 

Les quatre derniers titres de l'album sont parmi les plus fournis de tout l'album. "What Chu Want?" est incontestablement l'un des meilleurs, preuve en est qu'un bon rock'n'roll n'est qu'affaire de quelques notes bien placées. Mais forcément, on reste scotché à "Shag", un des morceaux de garage de l'année so far. Empruntant à la musique surf ce qu'elle a de plus grisant, What Tyrans atteint les sommets d'un genre. C'est grand. Ce sont finalement les inspirations très early-sixties de "Blue in the Face" qui nous amènent tout droit vers la sortie avec "Fuzz Trip".

Au final, No Luck est un plaisir simple qui parvient à réaliser son objectif principal : nous donner l'envie de bouger. Les deux frères Schultz et Garrison Grouse peuvent être fiers de cet album qui constitue l'une des véritables surprises de l'année 2015. Il ne fait aucun doute qu'il contient certains des morceaux les plus dynamités de ces 5 premiers mois. L'album est pour l'heure en téléchargement name your price, vous savez donc ce qu'il vous reste à faire (ici).




Liens afférents :

You Might Also Like

0 commentaires