Still in Rock présente : Melted (Garage Pop Punk)

Melted . Alors que ces dernières semaines ont été faites de pas mal de pop, je voudrai aujourd'hui mettre à l'honneur un t...




Melted. Alors que ces dernières semaines ont été faites de pas mal de pop, je voudrai aujourd'hui mettre à l'honneur un trio plein de testostérone : Melted. Originaire de la ville d'Anaheim (Californie), le groupe vient de signer chez Burger et Lolipop Records. Son dernier EP, Zip Tripper, est paru en février dernier. Les 6 titres qu'il contient sont autant d'hymnes au pogo. 

Melted ne se ment pas. Dès "Still Waiting", le groupe tente de nous en envoyer le plus possible en pleine tête. Le résultat est plutôt efficace, mais peut s'avérer trop monotone. "25 Years" réussit mieux son coup, probablement parce que le son est plus seventies (il n'y aurait pas un peu de New York Dolls dans l'air ? ).

Dans un univers similaire à celui de Pangea (vidéo), Melted délivre ce que l'on pourrait aisément qualifier de Garage Pop Punk. Il y ajoute parfois un peu de Glam Rock, ainsi qu'une recherche mélodique qui n'est pas toujours la force du genre. J'en veux pour exemple "Pepper and Milk", le single, le seul, l'unique. Ce titre résume tout l'intérêt que l'on peut avoir pour le groupe. Du genre d'hymne qu'une foule peut crier tout en se déhanchant un peu, ce morceau est sans conteste le fer de lance de Melted. Alors voilà, "Pepper and Milk", disons le franchement, est du genre de morceau qui pousse à lui seul à l'écriture d'un article, parce qu'il sera parmi les meilleurs de 2015. Si simple, si jouissif.

Johnny Thunders avait tout dit dans son "Pirate Love", mais Melted nous délivre un très bon dernier morceau, "Makeshift". C'est bien cette scène à laquelle appartient Melted. La musique est peu mature, mais elle ne se veut pas plus. Melted n'est peut-être pas plus qu'une bande de potes qui veulent taper fort sur leur instrument, mais ils le font bien. Lolipop l'a finalement assez bien résumé dans son premier podcast (Lolipop Connection, avec un super jingle par Peach Kelli Pop) dont je ne saurai trop vous conseiller l'écoute. Je ne saurai vous cacher que cet article est également un prétexte à souligner, une fois encore, l'excellent travail que réalise ce petit label. Il est aujourd'hui devenu un indispensable de la scène, merci à eux, merci Wyatt Blair

Melted sera à l'affiche de Burgerama 4, de loin le meilleur festival de l'année (avec SXSW ? Nous y reviendrons, un jour...). Souhaitons-lui le meilleur, mais je ne doute pas que cette musique taillée pour la scène soulève la foule. 




Liens afférents :
Bandcamp
Article sur Washer

You Might Also Like

0 commentaires