Still in Rock présente : White Lodge (Garage Rock)

White Lodge est un groupe australien, " a four-piece Garage band drenched in reverb ". Il a fait paraître son nouvel EP le...




White Lodge est un groupe australien, "a four-piece Garage band drenched in reverb". Il a fait paraître son nouvel EP le 4 août dernier. Nommé Technicolour Visions, ce dernier succède à Holy Void qui avait déjà donné en 2013 un petit coup de projecteur à White Lodge. Une cassette (jaune fluorescente) regroupant ces deux EPs vient de paraître sur Wiener Records, le 'baby brother' de Burger Records. Voilà qui est très, très intéressant !

Le titre introductif, "Trippin' On The Vanilla Trail", a tout du parfait morceau de Garage, bien chill, bien catchy. Sa deuxième moitié est un parfait Hit d'été. Autant dire que ce morceau, le single absolu, pourrait bien donner à White Lodge toute la reconnaissance qu'il mérite ! Dans un esprit Punk-Cure, "Laguna Negra" illustre un peu plus encore la pochette de cet EP. Il semblerait donc que les Murlocs et Vanilla Fudge aient trouvé des copains sorciers. "New Mornin' Sun" (vidéo) s'apparente pour sa part au Celestial fuzz - psychedelic garage que le groupe donne dans la description de l'EP. White Lodge nous refait le tour du titre scindé en deux avec une seconde moitié tout à fait brillante. Le Fuzz emporte tout sur son passage, une sorte d'octobre 1692.

On entre ensuite dans une drôle de maison de Salem sur les airs de "Sands Of Graveyard Atoll", un titre Pop qui ne perd en rien de son attache psychédélique. Les changements de rythmes qu'imprime White Lodge nous saisissent inévitablement, tout comme cette guitare tribale qui rajoute encore du mystère à la voix de Hudson. "Hotel Temperamental" (vidéo) donne un dernier coup de piston avant l'intervention de "Switchblade Blues", morceau le plus barré de ce Technicolour Visions. La voix rappelle toujours celle de feu Wu Lyf, à la différence que White Lodge n'a pas peur de donner dans le psych fifties, façon vieux films de série Z.

Enregistré à Brisbane et masteurisé à Portland, cet EP est de loin le meilleur témoignage du potentiel de White Lodge. Un des meilleurs EP de Garage Rock de l'année so far, chaque titre y trouve parfaitement sa place. Witches go on!







Liens afférents :

You Might Also Like

0 commentaires