Review : Mikal Cronin - MCII (Indie Pop)

Mikal Cronin . Le hasard faisant souvent bien les choses, Still in Rock évoquait le 22 avril dernier l'opus commun de Mikal Croni...




Mikal Cronin. Le hasard faisant souvent bien les choses, Still in Rock évoquait le 22 avril dernier l'opus commun de Mikal Cronin et Ty Segall. Son deuxième opus solo du premier cité, MCII, sort aujourd'hui même via Merge Records

Surprise, il s'agit d'un opus plus proche de l'Indie Pop que d'autre chose. Loin de l'univers de Mikal Cronin, son premier album sortit en 2011 (à écouter : "Gone", "Apathy", "Hold On Me" et "The Way Things Go"), Mikal Cronin opère là un changement de style plutôt radical. Adieu guitares lo-fi, adieu réverbs' et adieu voix nerveuse. Etait-ce une bonne idée ? La réponse est assurément négative. Bien en deçà de ce qu'il avait jusqu'alors produit, MCII s'avère souvent ennuyeux, "Change" étant l'un des meilleurs exemples de ce que Mikal peut faire de plus insipide. Citons également "Turn Away" et "Piano Mantra", nous avons là le trio des plus mauvais morceaux. Malgré la présence de Ty Segall en guest, "I'm Done Running From You" laisse également indifférent.

Certains autres titres produisent en revanche un résultat tout autre. "Shout It Out" est une bonne illustration de ce qu'est un titre Pop plutôt réussi. Sans être extraodinaire, "See It My Way" est une autre illustration de ce que l'on peut trouver de mieux sur cet opus, la guitare y étant pour beaucoup. Toutefois, la structure de l'ensemble des titres demeure ultra-classique, nous ne sommes jamais surpris et voyons venir de loin chacun des artifices de Mikal Cronin. Le manque de spontanéité se paie très cher. MCII ne pêche pourtant pas par les mêmes défauts que le nouvel opus de White Fence (article). Une véritable attention a été portée aux mélodies. L'opus est sincère, à l'image de "Don't Let Me Go". Seulement voilà, à quoi bon faire paraître des opus si c'est pour faire et refaire ce qui a déjà été fait des milliers de fois ? Je me questionne ... 




A titre de comparaison, titres issus de l'opus de 2011:


Lien afférent :

You Might Also Like

1 commentaires