Anachronique : Lou Reed of Velvet Underground (Rock 'n' Roll)

Lou Reed . Après l'Album Review sur la toute récente réinterprétation des Velvet Underground par la bande de Castle Face Record ...




Lou Reed. Après l'Album Review sur la toute récente réinterprétation des Velvet Underground par la bande de Castle Face Record (ici), je ne pouvais qu'écrire l'article du jour sur celui qui aura mené le groupe à la baguette, l'indispensable. Besoin d'une preuve ? Squeeze, le dernier album officiel des Velvet, dont Lou Reed n'est pas, est largement le moins bon de tous. 

Depuis les Velvet, Lou Reed, c'est vingt albums solos, de nombreux conflits avec les membres du groupe, et toujours la même nonchalance. Je tiens aujourd'hui à souligner la grande qualité de l'opus American Poet, paru en 1972. Étant en réalité une version live de son album Transformer, Lou Reed y interprète des titres alors nouveaux tels que "Vicious" (ici), "Walk on the Wild Side" (ici) ou "Satellite of Love" (ici), rien que ça. Sont également repris quelques standards des Velvet. À noter, cet opus est entrecoupé d'un interview où Lou y souhaite la mort de Doug Yule des Velvet, plutôt extrême. Cet opus dispose également de la meilleure (rock) version jamais enregistrée du titre "Heroin". Il y explique d'ailleurs la façon dont il a écrit ce morceau qui aurait bien pu ne jamais voir le jour. En bref, American Poet, du fait de son aspect live, est probablement l'opus le plus sincère de Lou Reed et définitivement l'un de ses opus les plus extraordinaires. Deux titres sont ici à l'écoute, de quoi parfaitement commencer la semaine.


(mp3) Lou Reed - Heroin

(mp3) Lou Reed - I'm Waiting for My Man


Lien afférent :
Album Review des Velvet Underground par Castle Face

You Might Also Like

0 commentaires