New : Menomena - Moms (Indie Pop Rock)

Après m'être longtemps posé la question de l'Album Review pour Moms , dernier album de Menomena, j'ai finalement choisi qu...




Après m'être longtemps posé la question de l'Album Review pour Moms, dernier album de Menomena, j'ai finalement choisi que l'album n'en méritât pas une. La raison ? Le principal défaut de l'album est trop apparent, ne laissant pas véritablement place à une analyse qui ne soit pas faite de redite. Le dernier (et premier) article que j'avais écrit sur Menomena se concluait plus ou moins de la façon suivante : "Moms, voilà bien un album à surveiller". Nous l'avons surveillé et le voici à présent passé au crible de l'analyse. 

"Heavy Is As Heavy Does", le premier single dévoilé par le groupe, est un titre qui demeure extrêmement puissant, à l'image de "Don't Mess with Latexas", autre morceau de l'album de très haut vol. Menomena y excelle alors en créant une musique quasi expérimentale qui concilie le genre Brit-Pop avec le mot inventivité. 

Malheureusement, Justin Harris et Danny Seim, les deux membres et chanteurs du groupe, poussent bien trop la chansonnette, tirant sur leurs cordes vocales sans que l'orchestration ne puisse venir rattraper le tout. On se demande pourquoi Menomena a fait le choix d'utiliser les voix de cette façon relativement irritante. De plus, des titres tels que "Pique", "Baton" ou "Tantalus" viennent injecter en ce Moms une dose d'ennui fatale à l'écoute de l'opus. Les mélodies y sont non seulement bien trop banales, mais l'exécution y est en plus douloureuse. Menomena semble avoir alors cherché à créer des titres sans véritable inspiration. Ce constat n'en est pas moins étonnant que Moms est le cinquième album du groupe. Nul besoin de sortir un premier opus avant que la vague ne redescende, nul besoin de précipitation. Pourtant, Moms est souvent insignifiant.

"One Horse", le dernier titre, exploite un beau potentiel où le groupe y retrouve sa force. Voilà de quoi nous frustrer définitivement de la qualité de cet opus, Menomena était capable de bien mieux, péchant des mêmes défauts que le dernier album de Alt-J, voyez. 




Note : 6,8 / 10 (barème)


Lien afférent :
Article sur le titre "Heavy Is As Heavy Does"

You Might Also Like

0 commentaires