Best Of Still in Rock : Juillet 2011

Depuis le mois de Mars 2011, l'actualité n'avait jamais été aussi riche qu'en ce mois de Juillet. Avril, Mai et Juin certes ont...


Depuis le mois de Mars 2011, l'actualité n'avait jamais été aussi riche qu'en ce mois de Juillet. Avril, Mai et Juin certes ont d'excellentes choses à nous offrir, je doute qu'il y ait autant d'artistes à découvrir que Wu Lyf, Generationals, Girls, les Kooks et j'en passe.


Certains partenariats pour septembre se précisent ...



(cliquez ici pour l'image en grand format)



----------



1. Girls : la crème de San Francisco (article ici)


Girls est un groupe hors norme. Girls fait partie de mes grands classiques, une formation que je réécouterai avec toujours autant d'émotion dans 20 ans. Un seul nouveau titre pour se placer en haut du top du mois, et de très loin.



2. Shabazz Palaces : l'album hip-hop de l'année (article ici)


2010 était l'année hip-hop de Kanye West, 2011 sera celle de Shabazz Palaces. Voilà un bon résumé qui pour autant doit être complété d'une petite observation : Shabazz Palaces vient de créer un style musical qui lui est propre, sa musique ne ressemble à rien d'autre. À au moins essayer.



3. Wu Lyf : Manchester direction l'enfer (article ici)


L'enfer n'a jamais été aussi proche qu'à l'écoute de Wu Lyf. Cet album diffuse dans votre pièce un drôle de brouillard, à la fois ténébreux et lancinant. Wu Lyf est l'une des révélations anglaises de l'année, pour sûr.



4. Generationals : l'un des groupes de l'été, at least (article ici)


Generationals vient de sortir un bien bel album, une power pop qui nous avait manqué depuis Contra des Vampire Weekend. "Ten Twenty Ten" est une absolue réussite, de quoi vous mettre une pêche d'enfer.



5. The Kooks : et ce n'est que le début (article ici et ici)


Deux titres pour les Kooks après leur album Konk sorti en 2008. Le seul à figurer sur l'album, "Is It Me ?" est si convaincant qu'on se prend à rêver d'un album à la hauteur de "Inside In, Inside Out", avec une touche de maturité supplémentaire.



À également ne pas manquer : la musique slow core de Bill Callahan (ici), Summer Camp qui finalise son album (ici), l'excellent titre de Tom Vek (ici) et pour finir avec grâce une vidéo de Bon Iver (ici).


You Might Also Like

0 commentaires