CUTIE: du punk new-yorkais pas pour les mauviettes

CUTIE  n'est pas vraiment cute, ni même mignon, ni même gracieux. CUTIE, c'est sale, brut, primitif. Le groupe originaire de New...


CUTIE n'est pas vraiment cute, ni même mignon, ni même gracieux. CUTIE, c'est sale, brut, primitif. Le groupe originaire de New York a déjà fait paraître un album bien maculé en janvier 2018 (ici), mais ce coup-ci, c'est crasseux et efficace. Voilà. Composé 11 coups de poignards, cet album est la chose la plus brutale que j'ai publiée sur Still in Rock depuis un bon moment. Avec CUTIE et sa musique pour mâles dominés qui veulent prendre leur revanche sur la société qui contient des pulsions finalement tout à fait naturelles, on se surprend à se replonger dans la scène Washington D.C. des années 90; pas celle du straight-edge, celle du punk hardcore.


"Can You Hear Me" pose une première question, l'entend-t-on ? Réponse : pour sûr. CUTIE nous assène d'entrée un garage punk super nineties qui rappelle l'époque de Bad Brains, Black Flag, Misfits, Circle Jerks et j'en passe. Bref, c'est hardcore, comme l'est tout l'album. Aidé par Matt Labozza, CUTIE dépasse toutes les limites de ce qui est acceptable dans un album 2019 : il cri trop, il donne tout le différentiel sonore à la guitare, il est automatique et violent, bref, c'est excellent. Ecoutez "Mike's Solo" pour vous en convaincre, une petite pépite de noirceur, un son post-punk complètement distordu, l'intention de tout écraser.

Je saute ensuite directement à "Hurt Myself" qui, avec sa guitare très Fugazi et son chant à la Dead Kennedys fait des étincelles noires. "Horse Song", une sorte de Country Teasers diabolique, ne démérite pas. "Sweet River Cherry Pie" résume le tout avec des allures à la The Chats, mais en bien plus véritable (et énervé). CUTIE est cramé du cerveau, fanatique, extrémiste, radical.

Cet album ne s'adresse qu'à une infime partie des lecteurs Still in Rock. Les autres consacreront trois secondes à CUTIE avant de se replonger dans la lecture d'une vidéo Facebook, ou dans un article sur les canards à trois pâtes. Le monde est ainsi fait.

(mp3) CUTIE - Sweet River Cherry Pie
(mp3) CUTIE - Marinate It

Tracklist: CUTIE (LP, Perfect Music Recording Corp., 2019)
1. Can You Hear Me
2. Marinate It
3. 
Mike's Solo
4. A Hundred
5. Chickenfingerman
6. Hurt Myself
7. Really Bad
8. Electrofarm
9. Horse Song
10. Jacuzzi
11. Sweet River Cherry Pie


Liens :
Article sur les Fugazi
Article sur Slint (post-hardcore)

You Might Also Like

0 commentaires