Marked Men : l'avant slacker

Marked Men est un groupe originaire de Denton (Texas) qui a sorti son premier album en 2003, et son dernier en  2008. Parce qu'il m...


Marked Men est un groupe originaire de Denton (Texas) qui a sorti son premier album en 2003, et son dernier en 2008. Parce qu'il manque à Dirtnap Records (et à nous aussi), le label a récemment décidé de faire paraître une compilation des meilleurs singles du groupe. Elle est excellente. Pour cette raison, je suis particulièrement impatient de voir quel sera l'accueil fait à cet article. 

Il ne fait aucun doute que Marked Men est en plein dans la line up de Still in Rock. Seulement voilà, le groupe n'a jamais rien sorti depuis la création de SIR (2010) et il est trop jeune pour intégrer la série anachronique (qui se limite aux groupes 1950s-1999). Je n'ai donc jamais écrit sur les Marked Men et les réseaux sociaux du groupe sont peu fournis malgré la qualité de sa musique. Ceci est donc un vériable crash test à mes yeux : si cette compilation des Marked Men suscite l'engouement, je me dirai que tout n'est pas perdu et que, peut-être, on se souviendra encore des groupes actuels dans 10 ans. Si, à l'inverse, cette compilation passe inaperçue, je craindrais pour la scène actuelle à qui un même sort sera réservé.


Ça commence fort, direction le soleil d'un campus texan avec "She Won't Know". Marked Men se rue vers le refrain, c'est une recette qu'il utilise souvent au long de ses albums. Il y a également du post-2001 dans la musique des Marked Men, ce son emprunté à la scène des Strokes, ces riffs pop acérés. Ce n'est pas vraiment une surprise tant les Marked Men font eux-mêmes partie de la scène susvisée. "Nothing's Changed" le montre plus que de mesure, c'est à mon sens l'un des meilleurs morceaux de son album.

Il arrive également que les Marked Men soient moins convaincants, c'est le cas avec "On", "The Other Side" et "Whip Myself". Mais qu'importe lorsque le groupe est capable de "Wait Here, Wait For You", un titre qui fait partie de la lignée de ces morceaux de dumb punk que l'on saisit dès la première écoute.

"Too Pretty To Fuck" reprend sa route punk infusé de pop tandis que "Lost It All" semble annoncer la scène slacker punk. Ce titre serait du Nobunny que je ne serai en rien surpris. C'est dire tout le bien que je pense de lui. "Oh My Pretty Face" enchaine avec tout ce qu'il y a de plus pop dans un morceau. Et "Like Robots" de venir conclure la face A sur ce qui est l'un des temps forts de cet album. Marked Men y dévoile ses affinités pour le punk texan.


"I Can't Be Good", c'est du punk classic punk proto-punk. "Nothing Worthwhile" lui, s'inscrit dans la lignée de ces titres '77 dont je parlais lundi à l'occasion de l'article sur Boss. Cest du baby Dictators en force. Et "Settle Down" de faire exploser les guitares. Marked Men le fait si bien, il crisse toujours plus fort.

"That Kid", c'est l'histoire du punk : le pov' mec paumé qui ne sait quoi faire si ce n'est jouer le plus vite possible. La boucle est une boucle de power pop, super jangly, on croirait entendre les Taxi Boys. Et "Disappear" de nous réserver une belle surprise, le son devient sec et Marked Men s'énerve davantage. "Go Cry" assume ce final plus violent, la maquette est super bien foutue.


Au final, Marked Men délivre hit sur hit, à la façon d'un véritable groupe de power pop. Seulement, il est clairement du côté punk de la force. De bien des façons, les Marked Men représentent l'avant slacker des années 2010s. Le groupe est donc pre-slacker. Il s'appuie constamment sur la musique des Dictators (pères fondateurs du slacker, s'il en est) en visant les mélodies jangly qui sont magnifiées par la production mid-fi du tout. Les Marked Men sont donc une pièce importante et jouissive de l'histoire.


TracklistOn The Other Side (LP, Dirtnap Records, 2018)
1. She Won't Know
2. Nothing's Changed
3. On
4. The Other Side
5. Too Pretty To Fuck
6. Whip Myself
7. Lost It All
8. Oh My Pretty Face
9. Like Robots
10. Wait Here, Wait For You
11. I Can't Be Good
12. Nothing Worthwhile
13. Settle Down
14. That Kid
15. Disappear
16. Go Cry

Lien :

You Might Also Like

0 commentaires