Fugly : Millennial (Bull)Shit

Fugly , c'est un groupe originaire de Porto, le premier a être chroniqué sur Still in Rock. Il décrit sa musique de "ninja...


Fugly, c'est un groupe originaire de Porto, le premier a être chroniqué sur Still in Rock. Il décrit sa musique de "ninja turtles" rock'n'roll, je pense, parce qu'il y a de la pizza, du fun et de la baston. Vous l'aurez donc compris, Fugly est un groupe de slackers qui cherche à s'imposer comme le premier de la catégorie dans son Portugal natal. Cela implique plusieurs choses : des sons bien gras, une apologie du canapé défoncé pour avoir trop fait de air guitar dessus, des types biens gras, des gueules défoncées pour avoir trop fait couler de bières dedans, et surtout, surtout, un maximum de Lebowski. 

Il avait sorti un premier EP en 2016 qui faisait beaucoup de tout ça. Il s'appelait Morning After et il nous avait faire bidonner du gras du ventre. Mais Millennial Shit est d'un tout autre calibre. Millennial Shit est GRAND, Millennial Shit est une révolution à la Apple. Et en choisissant cette appellation, Fugly nous dit que l'on est la génération bullshit et que notre salut se trouve dans la pinte de IPA. Un symbole, qu'il disait...



"Hit a Wall" nous fait rencontrer une sorte de mur du son, même si cette fois-ci, il s'agit du mur de la bière. Vient ensuite "Ciao (You're Dead)", un ÉNORME hit, un pic, un cap, une aubaine pour qui a un jour versé une larme en écoutant Fidlar. Fugly nous fait déjà dire tout le bien du monde : la production est irréprochable, les mélodies glam rock sont là, ça crisse et il délivre le tout avec bonhommie non imitable. 

"Millennial Shit", c'est le titre éponyme, et effectivement, il fait office de titre modèle, représentatif du genre comme du groupe. "Take You Home Tonight" est un joyeux bordel sur le thème classique du slacker qui, à la sortie d'une soirée de fratboy, veut ramener la belle dans son dortoir. Fugly n'a jamais été aussi proche de la musique de Surfer Blood. Voyez plutôt :


"Yey" vient conclure la face A de cet album avec toujours plus de pogo. A ce stade, Fudly renoue avec le garage rock du début des années 2010' auquel il ajoute un léger punk US. Il le fait bien. "Delirium" veut alors casser un peu le rythme, bon, on attend que ça passe. Après tout, on est venu là pour faire la fête, on a pas regardé Animal House 150 fois pour rien. "Rooftop" est bien plus prometteur. Toujours avec sa pointe de surf, Fugly joue le sportif raté, un peu comme Le Pine.


"Inside My Head" introduit les derniers instants de cet LP. Avec grandeur, siouplé. On le croit prêt à exploser plus tôt, mais Fugly n'est pas punk, il a la flemme de taper avec ardeur, alors, il fait monter la pression sonore sur 6 minutes de haut vol. Et je ne peux m'empêcher de noter qu'il fait là ce que presque aucun groupe de slackers n'est capable de faire : expérimenter, aller chercher un format long pour tester ses propres limites. Son final fait voler en éclat le brushing d'Elisabeth 2.

"The Sun", c'est la marche des types bourrés qui rentrent chez eux en gueulant les mélodies de la soirée. Ils sont sur le campus, entourés des fraternités, ils sont lourds, trop musclés, trop bêtes pour y arriver. Alors, "XXXXX" introduit quelques chorus en douceur. Fugly se montre plus complet que les autres. Ecoutez bien la dernière minute !


Au final, cela fait très longtemps qu'un nouveau groupe de slacker ne m'avait pas autant séduit. Surement faut-il remonter à PCP, en octobre dernier. OK, ce n'est certes pas si vieux, mais force est de reconnaître que Fugly est un cran au-dessus, un véritable espoir pour qui s'intéresse au mouvement slacker, et ainsi, pour qui est un lecteur de Still in Rock. La multiplication de très bons groupes du genre me fait dire qu'ils sont en train de buter la scène shoegaze qui, il y a 5 ans à peine, n'en finissait pas de produire des groupes à la DIIV (sans le talent). Ouais, un peu comme les punks ont fait avec le classic rock, les slackers parviennent à tuer la prétention des groupes qui se revendiquent de MBV. Cool. 

(mp3) Fugly - Ciao (You're Dead)
(mp3) Fugly - Take You Home Tonight

Tracklist : Millennial Shit (LP, 2018)
1. Hit a Wall
2. Ciao (You're Dead)
3. Millennial Shit
4. Take You Home Tonight
5. Yey
6. Delirium
7. Rooftop
8. Inside My Head
9. The Sun
10. XXXXX

Liens :
Article sur PCP
Article sur Le Pine

You Might Also Like

0 commentaires