Still in Rock présente : The Conquerors (Psych Pop)

The Conquerors est un groupe originaire de Kansas City, membre de la clique des faiseurs de pop psychédélique. Après avoir fait paraî...




The Conquerors est un groupe originaire de Kansas City, membre de la clique des faiseurs de pop psychédélique. Après avoir fait paraître un premier EP en 2013, rapidement suivi d'un 7inch, les Conqueros reviennent avec deux nouveaux morceaux, "I Don't Know" et "I See You", via High Dive Records.

Ces deux morceaux ont en commun d'être de belles berceuses. "I Don't Know" est un morceau enjoué qui n'est pas sans rappeler la musique du groupe Love. Peut être Rory Cameron, le leader des Conqueros, n'est-il pas amateur de substances comme l'était Arthur Lee mais une chose est sure, la musique des deux présente des ressemblances. Les Conqueros s'inscrivent dans le mouvement hippie des grands de ce monde, cette pop rappellerait presque la quasi-folk de The Flying Burrito Brothers, elle coule doucement dans les veines des Conqueros avant qu'ils ne se tournent finalement vers un petit jam bienvenu. 

"I See You" est un titre un brin plus langoureux, en cela plus proche de l'univers de Nazz. Toujours aussi délicate, cette pop psychédélique très années 60 a le mérite de nous embrumer l'esprit avec élégance. "I See You" fait très vite office de bande-son à une longue marche éclairée par un seul rayon de soleil. C'est l'effet Conqueros de 2015.

Pourtant, les Conqueros ne sont pas que des enfants de chœur. Rory Cameron affirme à qui veut l'entendre que le groupe "can’t fucking stand yuppies, lefties, blandies, Nazis, or hippies. Especially fucking hippies". Se construire une réputation de rockeur, de vrai de dur, à l'aide d'une musique féline, voilà le défi qui attend les Conqueros. Cela passera à mon sens par une musique plus psychédélique encore, quelque chose de plus Twink, de plus noir et de plus rock'n'roll. Les Conqueros font preuve de suffisamment de maitrise pour se plonger dans un univers plus expérimental. 

You Might Also Like

0 commentaires