À surveiller : Daniel Rossen - Silent Hour / Golden Mile (Experimental Pop)

Daniel Rossen . La carrière solo du leader de Grizzly Bear, eux qui avaient marqué l'année 2009 avec un excellent " Veckatimest ...




Daniel Rossen. La carrière solo du leader de Grizzly Bear, eux qui avaient marqué l'année 2009 avec un excellent "Veckatimest", est bel et bien lancée. Notre artiste vient de faire paraitre un premier EP nommé "Silent Hour / Golden Mile", cinq titres qui, attachés à l'univers de Grizzly Bear, font preuve de légèreté tout autant que de créativité.


Si les titres "Golden Mile" et "Up on High" ne sont véritablement mémorables, il en va tout autrement pour "Return to Form", "Saint Nothing" et "Silent Song".


  • Le premier, "Return to Form", est, fidèle au groupe précité ainsi qu'à l'univers des Dirty Projectors, un intégrant mix-up de pop expérimentale. Digne d'Animal Collective, c'est la force tranquille de Rossen qui s'exprime avec panache.

  • Le second, "Saint Nothing", sous forme de ballade, vient calmer les ardeurs de ses auditeurs. La voix de Daniel Rossen y est mise en avant comme rarement, on se complait à écouter ces quasi cinq minutes de tendresse.

  • Le troisième, "Silent Song", est le titre fort de cet EP. D'une production parfaite, c'est tout le génie de l'artiste qui s'exprime, la complexité de ses créations, la richesse de cet art éphémère. Le final y est superbe.


Étions-nous en mesure d'attendre plus ? Je le crois tant Danial Rossen est un homme d'éclat habitué à produire une musique grandiose. Toutefois, l'utilisation des cuivres demeure excellente et on ne saurait qu'attendre son premier opus avec un très grand intérêt. Voilà un artiste sur qui compter pour ne pas nous décevoir.



(mp3) Daniel Rossen - Silent Song

You Might Also Like

0 commentaires