Album Review : Frankie Rose - Interstellar (Pop Alternative)

Album Review : Frankie Rose " Interstellar " Frankie Rose . Après avoir créé les groupes Dum Dum Girls , Crystal Stilts et...





Album Review : Frankie Rose

" Interstellar "



Frankie Rose. Après avoir créé les groupes Dum Dum Girls, Crystal Stilts et Vivian Girls, puis un projet solo, Frankie Rose and the Outs, Frankie Rose semble s'être trouvée. Son premier opus, sous son seul et unique nom, vient de paraitre ce mardi, 21 février 2012.

C'est à la batterie que Frankie Rose exprime son art. Originaire de Brooklyn, of course, sa musique recèle de synthétiseurs et autres riffs savamment distillés. C'est une slow-pop pastel, indie dans chacun de ses travers, que la belle nous délivre, avec grâce et désinvolture, une garage-pop qui pourrait bien marquer son auditeur au fer rouge.

"Interstellar", ce nouvel opus, de dix titres uniquement, est destiné aux initiés. Une trop rapide écoute aurait des effets dévastateurs, chaque morceau vaut son pesant d'or, il faut prendre le temps de l'écoute, mais là, je ne vous apprends rien. La luminosité de l'album est celle de ces jours gris où un rayon de soleil vient percer un ciel lourd et consistant. Aussi, on pense à un paysage gris où une fleur viendrait colorer le tableau. Frankie Rose est de ces artistes qui, anachroniques, semblent échapper au fléau du temps, de ces artistes qui évoluent parallèlement aux autres. Sa pop est d'une magnifique fraicheur, aquatique et bleutée, à présent, place à la critique détaillée :

  • Interstellar : Des airs d'Au Revoir Simone pour cette première minute, titre introductif. Frankie Rose pose les bases de son univers : lo-fi, rock pastel, voix sur double piste. Simple et efficace.
  • Know Me : La voix de Frankie Rose est délicieuse. Le texte est minimaliste et la mélodie entrainante, "Know Me" s'impose avec le temps. Entêtantes, les paroles sont définitivement ancrées en vous pour le reste de la journée.
  • Gospel / Grace : Point de Gospel mais beaucoup de Grace, notamment à 1 minute et 40 secondes lorsque l'acoustique prend le dessus. L'arrivée de la guitare sur la fin du morceau est très convaincante, d'excellent augure en réalité. La production studio est quant à elle d'excellent niveau.
  • Daylight Sk : Des sonorités plus année 80 qui rappellent le duo Puro Instinct. Un titre qui s'inscrit moins dans l'univers habituel de Frankie Rose, elle, batteur de NOM. Moins convaincant, mais belle tentative.
  • Pair Of Wings : Retour dans l'univers d'Au Revoir Simone, des effluves pop très sensuelles.
  • Had We Had It : Ce titre dispose d'un rythme, à l'image de "Night Swim", fort convaincant. Le synthé donne au tout des allures post-pop que l'on aime entendre.
  • Night Swim : Le background est superbe, la mélodie vous assure quelques hochements de tête continuels. Ce titre est une totale réussite du genre, le lo-fi produit des merveilles lorsque la voix de Frankie Rose touche définitivement votre romantisme.
  • Apples For The Sun : Après avoir pénétré cette église, vous sentez vos membres vous abandonner : l'univers de Frankie Rose s'offre à vous. Ce titre temporise un opus plein de surprises.
  • Moon In My Mind : Un titre avec moins d'intérêt, certes écoutable, mais sans véritable consistance.
  • The Fall : Un titre un poil trop plat pour venir conclure cet opus, Frankie Rose y produit un son qui ne marque pas les mémoires. La preuve indirecte de la qualité des autres titres.

En définitive, cette pop synthétisée est le cri de naissance de Frankie Rose, un éclat musical à la claire luminosité. Certains peintres sont réputés, plus que pour leurs dessins, pour être d'excellents coloristes, tel Gustave Moreau. Frankie Rose colore sa musique à merveille, et même si certaines de ces mélodies ne sont pas d'une franche originalité, c'est avec grâce qu'elle y apporte un coup de pinceau tout particulier. Même si au final, seuls quelques titres s'imposent véritablement, le tout ainsi formé est enivrant. Les plus fins observateurs ne pourront passer à côté d'un tel opus, je ne saurai trop en vous conseiller (proscrire) de multiples écoutes.




Note : 7,3 / 10 (barème)


Liens afférents :

You Might Also Like

1 commentaires