Phoenix : bonus tracks by Still in Rock

Après les Vampire Weekend ( article ici ) et les Arctic Monkeys ( ici ), c'est au tour du groupe d'indie-rock français Phoenix ...


Après les Vampire Weekend (article ici) et les Arctic Monkeys (ici), c'est au tour du groupe d'indie-rock français Phoenix d'être passé au crible. Nombreuses sont les reprises de ce groupe dont le succès ne cesse de s'accroitre. Nombreuses sont ainsi les mauvaises versions de leurs chansons, je tacherai ainsi d'exposer sur cet article les quelques rares qui méritent votre attention.




Bien plus apaisée que la version originale, la touche Devendra Banhart vient donner une structure nouvelle à cette chanson habituellement très dansante. D'une durée proche de 5 minutes, c'est un voyage vers une terre de paix qui vous est offert. Et vous verrez que l'arrivée n'en sera que plus agréable.



Voila un remix où la version originale n'est pas dévorée par une instrumentalisation (électronique) trop imposante. La voix de Thomas Mars ressort toujours parfaitement, en bref, ce 1901 faisant référence à la ville de Paris à cette époque j'en suis sur ravira les plus conservateurs d'entre vous.


Il ne s'agit pas d'une véritable reprise, mais plus d'une reprise de Phoenix par eux-mêmes puisque cette version est une acoustique chantée par Thomas Mars. La sensibilité qui s'en dégage y est plus forte que dans la version originale, et si le punch initial manque à l'appel, la clarté de la voix de notre chanteur compense amplement ce manque.



Reprise par les jeunes Two Door Cinema Club, la différence avec la version originale n'est pas des plus flagrantes. Toutefois, quelques petits riffs supplémentaires sont à noter, et assurément, la justesse de la première version aide à parfaire celle-ci.

You Might Also Like

0 commentaires