LOOK BACK: Mozes and the Firstborn - Mozes and the Firstborn (2013)

Ah, the end of the decade... so here we are. To celebrate the 2010s, and to anticipate the ranking of the best albums of the...

Ah, the end of the decade... so here we are. To celebrate the 2010s, and to anticipate the ranking of the best albums of the last 10 years, I am starting a nostalgico-musicalo-retrospective to be featured every Monday. To this end, I bring out Still in Rock archives, a good excuse to listen to some "old" songs again and start the week in the best possible way. Here is Still in Rock new series: LOOK BACK.

La fin de la décennie... nous y voici donc. Pour fêter la fin des années 2010s, et pour anticiper le classement des meilleurs albums de ces 10 années, je débute une rétrospective musicalo-nostalgique. Et pour ce faire, je compte bien ressortir les archives Still in Rock, une bonne excuse à l'écoute de quelques "vieilles" chansons pour commencer la semaine dans la meilleure des dispositions possibles. Voici la nouvelle rubrique de Still in Rock : LOOK BACK.

*****

Le 25 mai 2013, j'écrivais mon premier article sur Mozes and the Firstborn. J'étais loin d'imaginer l'histoire qui allait me lier à ce groupe, assurément, l'une des plus belles de Still in Rock. Si je tiens son premier album comme étant un immense coup de massue, un modèle de ce que le garage rock aura fait de mieux dans les années 2010s, je ne me lasse pas non plus de son second LP power pop et du petit dernier, retour RTL2.

Les années ont passé et Mozes and the Firstborn n'a absolument rien perdu de sa superbe. Faisant partie des groupes les plus respectés de toute la scène néerlandaise, il m'aura fait l'honneur d'un interview, et puis, quelque temps plus tard, d'une session Still in Rock. J'aurai également coorganisé un show du groupe à la Méca, et finalement, je les aurai suivis aux Pays-Bas. Si je raconte tout cela, c'est pour dire à quel point je suis biaisé. "I Got Skills", sur lequel j'écrivais en 2013 qu'il était nécessairement l'un des meilleurs titres de l'année, s'est avéré être parmi les meilleurs de la décennie. Peu de groupes ont composé des hymnes durant ces années 2010s. Mozes en fait partie, et pour cela, obtient ma reconnaissance éternelle.



You Might Also Like

0 commentaires