Ex Hex: des Runaways aux Runaways

Ex Hex , c'est un groupe sur lequel j'ai écrit beaucoup de bien en 2014, et pour cause, je tiens depuis le groupe comme le ...


Ex Hex, c'est un groupe sur lequel j'ai écrit beaucoup de bien en 2014, et pour cause, je tiens depuis le groupe comme le meilleur all girl band actif. Si je précise sa composition, une fois encore, c'est que les Ex Hex ne se cachent pas d'un féminisme power pop dont elles n'ont rien perdu.

Le premier album du groupe, Rips, formait un ensemble de 12 morceaux emportés par la guitare. La formule était appliquée avec consistance et il en va de même pour le nouvel album du groupe, It's Real (en écoute intégrale ici). Le son des Ex Hex est gorgé de seventies. A chaque instant, le groupe nous rappelle le east coast américaine de la fin 70' - début 80'. Le son crisse et les mélodies sont comme de longs tuyaux multicolores qui font 80% des titres. "Tough Enough" et "Rainbow Shiner", les deux premiers, ne laissent déjà peser aucun doute à ce sujet. Si on croit connaître exactement ce qu'il va se passer après 10 secondes de chaque morceau (un peu comme ces feel good movie, voyez Coming to America), ça ne fait rien parce que tout l'intérêt d'écouter les Ex Hex ne réside pas dans la surprise, peut-être est-ce même l'inverse. Oui, mais il y a une limite à tout ça, je vais y venir.


Comme toujours avec le groupe, la guitare est proéminente, et excellente. Les Ex Hex nous trimballe de titre cheesy en sans jamais être cheesy ou slacker ou post-quoi que ce soit. C'est bien là la force de cet album, et... sa faiblesse sur la longueur. S'il semble faire un copier-coller du premier album, on aurait parfois aimé - me semble-t-il - que les Ex Hex essaient quelques nouveaux chemins. "Radiate" est un bon exemple d'un titre qui rate le coche. Les Ex Hex auraient pu en faire quelque chose de plus... de moins... vu.

D'une façon plus générale encore, la balance semble difficile à trouver. D'un côté, les Ex Hex jouent la carte du revival, ce qui semble bien lui réussir. De l'autre, le groupe est cliché et trop peu novateur, ce qui semble difficilement réussir à la postérité. Pourquoi les livres d'histoire devraient parler des Ex Hex plutôt que Runaways ? La comparaison entre les deux groupes est parfois trop évidente. Cela n'empêche pas de très bons morceaux aux allures de power pop.

Le groupe semble donc être bloqué dans son propre box. Lorsqu'il est très mélodique, il forme hit sur hit, mais lorsque la mélodie perd en efficacité, on ne voit plus qu'un placébo seventies qui, de fait, donne envie d'aller se replonger dans notre discographie originale. La seule sortie d'un tel piège artistique semble être celle d'un 3ème album qui conserve le son 70s tout en intégrant une approche fondamentalement nouvelle. Good luck with that.


(mp3) Ex Hex - Tough Enough
(mp3) Ex Hex - Rainbow Shiner

Tracklist: It's Real (LP, Merge Records, 2019)
1. Tough Enough
2. Rainbow Shiner
3. Good Times
4. Want It to Be True
5. Diamond Drive
6. No Reflection
7. Another Dimension
8. Cosmic Cave
9. Radiate
10. Talk to Me


Liens:
Article sur les meilleurs albums de Merge Records
Article sur le premier album du groupe
Article sur les Runaways

You Might Also Like

0 commentaires