Color TV : no-brainers

Color TV , c'est la vie en rouge fluo. J'étais persuadé d'avoir déjà écrit sur ce groupe originaire de Minneapolis, mais ...


Color TV, c'est la vie en rouge fluo. J'étais persuadé d'avoir déjà écrit sur ce groupe originaire de Minneapolis, mais je me suis visiblement trompé. Il faut dire que beaucoup de slackers se ressemblent - c'est le propre de l'appartenance à une scène me direz-vous. Disons, aussi, que la musique de Color TV ne nous met pas une baffe par sa singularité. Le groupe paraphrase Fidlar, mais parfois, il faut savoir trouver un peu de beauté dans la figure de style.

Et le style de Color TV est on ne peut plus straightforward. Voyez la scène : un gros sofa défoncé, des casquettes de baseball sur le crâne, un keg de bière, un bongo, des déchets de fast food, des fringues trop grandes de type sweatshirt Alpha Beta Gamma et, pour couronner le tout, une musique pour no-brainers.


Le groupe s'est fait remarquer l'an dernier à l'occasion d'un album paru chez Deranged Records, la maison de plein de groupes de punk. Il revient sur Neck Chop Records, un nouveau label qui fait une énorme percée sur la scène garage. Je vous encourage vivement à aller regarder de près son catalogue, c'est très lourd (lien). Deux titres y paraissent donc, "Paroxeteens" et "Night After Night".

Le premier, "Paroxeteens", est une belle manifestation de ce qu'est devenue la scène slacker. Je le disais à l'occasion de l'article sur Vaguess paru en début de semaine, on est désormais sur du tout cheesy qui s'est éloigné du football américain au profit de la grosse fête bien bête. Et finalement, on se trouve à penser que le film Animal House, un chef-d'oeuvre du genre, avait tout vu avant tout le monde. Plus rien de compte si ce n'est les descentes d'escaliers sur matelas destroy, preuve que même les quaterback ne peuvent rien face au fun de dumb et dumber. That's right, le slacker s'est déplacé du côté de la fraternité la plus alcoolisée. 

"Night After Night" ne peut donc que perpétuer la chose. Ce mouvement sans fin - les années 2010's SONT désormais caractérisée par cette apparition slacker-ish d'un nouveau genre - est encapsulé dans quelques paroles dorky. Color TV nous propose d'augmenter le volume et de se taper la liste de tous les meilleurs films high school de l'histoire (elle est ici).



Au final, Color TV fini de nous convaincre qu'il a sa place dans le livre qui devra être écrit sur ce nouveau rock'n'roll - nouveau sans l'être, mais nouveau quand même, vous l'aurez compris. Les Ramones peuvent être certains que le fun est vivant, il n'a jamais été aussi central dans le rock'n'roll que depuis quelques années. 


Tracklist : Paroxeteens (LP, Neck Chop Records, 2017)
1. Paroxeteens
2. Night After Night

Liens :
Lien vers tous les groupes slacker
Article sur l'énorme Lunatics On Pogosticks

You Might Also Like

0 commentaires