Ghost Babes Compilation : l'Amérique à Londres !

Ghost Babes est un label de musique situé à Londres qui fait un excellent travail depuis plusieurs années déjà. De très bons groupes...


Ghost Babes est un label de musique situé à Londres qui fait un excellent travail depuis plusieurs années déjà. De très bons groupes ont vu le jour sur ses bandes passantes, et chaque année, Ghost Babes publie une compilation avec le meilleur de ce qu'il est. Le volume 3 est ainsi paru le 7 juillet 2017 (wait?!), il se compose de 10 morceaux pour 10 groupes, il est nineties et slacker, il est garage et mid-fi, il est festif et festif.


La devise du label ne souffre d'aucune ambiguïté : "Rebel DIY cassette label. Pavement + baseball caps. Releasing only compilations of American bands in the UK". Si le côté baseball, qui implique logiquement du frat boy, se fait assez peu ressentir - c'est en cela que l'influence de Pavement n'est pas à 100% - on retrouve l'esprit DIY qui fait les meilleurs labels. Démonstration.


Le premier morceau est celui de The '94 Knicks. Intitulé "Marky's Dilemma", il mimique les codes de la scène 90s avec un pseudo-grunge qui fait toujours se trémousser les nanas en jean déchiré. On se croirait dans le final de Reality Bites. On enchaine avec THICK et son "Puke's Dinerv". Le titre est un brin plus printanier, le all girl band injecte la dose de charme qui va bien dans cet LP, mais peut-être arrive-t-elle trop tôt. Yucky Duster est plus punk. "Donnie Hits Zack Up About A Job" est un morceau assez 80s qui fait tout drôle au milieu de ce marasme nineties, mais soit.

Wedding Camp - bien joué le nom du groupe - enchaine avec "Breakfast". Le titre est très garage, très lo-fi et très en dedans. Stef Chura reprend les commandes avec un très bon "Spotted Gold". On se rappelle alors que si l'héritage nineties est littéralement écrasé par les groupes masculins - quel recul par rapport au 80s, et dire que je ne m'étais jamais fait la réflexion... - certains all girl bands méritent également une place dans le devant de nos rangements vinyles. 

Le moment Pavement arrive avec Lost Boy?. A moins que ce ne soit le moment Built to Spill déguisé. "Born 2 Losev" est un morceau plus pop que l'ensemble, c'est l'un des véritables temps forts de cet LP parce qu'il apporte enfin l'ironie que la décennie demande. Navy Gangs et son "Special Glands" - qui est l'auteur de l'excellentissime "That Party Sucked" - reprend le chemin du son lo-fi qui est tant répandue à Brooklyn. Il y ajoute une sorte de spleen qui rappelle, une fois encore, la décennie de Silver Jews. 

"In Your Head", composé par Daddy Issues, pourrait bien être le titre le plus cliché de tout l'album. Ça fonctionne logiquement parce que l'on a l'impression d'un groupe de babes - la voix volontairement over-sensuelle le laisse penser - qui parle de mecs. Dirty Dishes renforce encore - s'il était possible de le faire - l'esprit slacker de cette compilation avec "Red Roulette". Vivienne Eastwood vient couronner le tout d'un très bon "Snoozev" final, à la limite du shoegaze.



Au final, cette compilation de Ghost Babes est tout à fait à la hauteur parce qu'elle transpire le nineties et l'idéologie qui va avec. Que l'on aime ou que l'on aime la musique des années '90, il faut lui reconnaître d'avoir créer l'un des derniers mouvements majeurs - parce que pre-Internet - de l'histoire de la musique indépendante. Pour preuve, le post-nineties se porte bien et Ghost Babes s'affiche parmi les fers de lance de ce revival qui n'en est pas vraiment un. 


TracklistGhost Babes Compilation Vol​.​3 (comp', 2017)

1. The '94 Knicks - Marky's Dilemma
2. THICK - Puke's Dinerv
3. Yucky Duster - Donnie Hits Zack Up About A Job
4. Wedding Camp - Breakfast
5. Stef Chura - Spotted Gold
6. Lost Boy? - Born 2 Lose
7. Navy Gangs - Special Glands
8. Daddy Issues - In Your Head
9. Dirty Dishes - Red Roulette
10. Vivienne Eastwood - Snoozev

Liens :
Article sur junkie
Lien vers toutes les compilations

You Might Also Like

0 commentaires