Kim Gray : pop de chambre pour gens de garage

Kim Gray  est un artiste originaire de Vancouver - précédemment dans Skinny Kids - qui vient de faire paraître son premier album. Pou...


Kim Gray est un artiste originaire de Vancouver - précédemment dans Skinny Kids - qui vient de faire paraître son premier album. Pour tuer immédiatement le suspens, ce Perfume qui est d'un très bon niveau a été publié à la fin de l'année 2016. Il faudra donc attendre encore un peu - mais pas longtemps... - pour que l'on commence à évoquer le meilleur de 2017. Quoi qu'il en soit, Kim Gray est un artiste encore inconnu d'une grande partie de la scène indépendante et je crois qu'il en faudra peu pour changer la donne. Paru dans un premier temps sur Resurrection Records, les cassettes viennent d'arriver sur Lolipop Records. C'est déjà le début de quelque chose...



"Perfume Ghost" est une excellente introduction. On se rappelle un peu le projet de Gap Dream, tout en conservant un rock'n'roll que n'avait pas l'artiste précité. Et puis, bien entendu, la boite à rythmes vient nous remémorer toutes les années '80, dont le génial Algebra Suicide. "Yesterday's Smoke", logiquement, est plus langoureux. 


"Tropical Low Life" reprend la danse de séduction, comme si Kim Gray était un pan qui ne pouvait trop en faire, il apprécie le compliment. Le morceau est saturé d'aigüe mais passe quand même tant il nous rappelle qu'il fait bon sous la couette. Et puis, étrangement, c'est "I Saw It All" qui est le titre le plus aquatique de l'album. Je ne peux m'empêcher de penser à cette étiquette musicale qui m'a été donnée par le groupe Bungalow Ninja - je reviendrai bientôt à eux - et que je trouve excellente : l'aqua pop. Pour tous ceux en quête d'une définition, "I Saw It All" est là pour vous servir. 


"I Wish You Knew Me Well" débute la face B de cet album sur quelques accords de jangle pop. Il y a assurément du Alex Calder là dedans, ce qui donne à ce titre des allures de pop spectrale qui contrastent avec la lumière ambiante de cet LP. Kim Gray le fait bien, très bien. "Little Saigon" parle de blue jean et d'amour, le titre de lover par excellence. Tentez l'expérience avec votre prochain rendez-vous Tinder, mettez ce "Little Saigon" en fond et venez écrire un petit report sur la page Facebook  de Still in Rock.

"When Tomorrow's Today" a un peu la même recette que les précédents : mettre en avant des voix très enfantines, ce qui fait habituellement le succès des morceaux de power pop. Notons toutefois que le genre ne se réserve pas cet effet, Connan Mockasin le fait également très bien sur de la pop de mutant un peu psychée. Ajoutons Kim Gray à la liste. Et puis, "Pick Your Brain" vient conclure cet album, toujours avec le même esprit un brin shoegaze/nineties des premiers titres. 


Au final, ce premier album de Kim Gray souffre de peu de défaut. Il faut, chaque année, que quelques albums dont je m'étais réservé l'écouté se révèlent être d'un niveau tel qu'ils auraient assurément dû être intégrés dans les meilleurs titres de l'année. C'est comme ça, loi des séries ou non, le fait est que Kim Gray est désormais entre nos mains et mérite que l'on s'y acharne.

(mp3) Kim Gray - Perfume Ghost

Tracklist :
1. Perfume Ghost
2. Yesterday's Smoke
3. Tropical Low Life
4. I Saw It All
5. I Wish You Knew Me Well
6. Little Saigon
7. When Tomorrow's Today
8. Pick Your Brain

Liens :
Article sur Algebra Suicide
Article sur Mr. Elevator & the Brain Hotel

You Might Also Like

0 commentaires