EXCLU : Wild Raccoon - Corn Cob (Garage Rock)

Wild Raccoon . On se souvient que notre raton (à ce stade, on a tellement écouté sa musique qu'il nous appartient) avait fait pa...



Wild Raccoon. On se souvient que notre raton (à ce stade, on a tellement écouté sa musique qu'il nous appartient) avait fait paraître l'un des 10 meilleurs albums de l'année 2015 (classement). Mount Break nous avait particulièrement surpris par une cohérence d'ensemble qui avait mis à mal l'idée que seuls les albums à hits comptaient. Et il n'en manquait pourtant pas, seulement, Wild Raccoon venait de nous jeter son univers à la figure, et on avait aimé cette violence.

Good news: un nouvel LP du raccoon est attendu pour le 10 juin, via Howlin Banana Records (vous connaissez ? haha). D'ici là, on se prépare la baby shower et Still in Rock est heureux de vous présenter en exclusivité intergalactique le deuxième single de cet album : "Corn Cob".

Sans plus tarder, voilà ce que l'on peut trouver dans cet épi de maïs : une introduction à la Ian Svenonius, un premier passage de relais en mode stoner, de l'amour, beaucoup d'amour, un interlude qui permet déjà de se faire une idée de la qualité du travail studio, un deuxième passage de relais encore plus brutal sur lequel on accélère (je commence à m'essouffler), toujours plus d'amour, et puis, oui, proche de la ligne d'arrivée, une guitare qui s'en va comme une flèche, loin devant, c'est fois-ci, Wild Raccoon se la joue Usan Bolt du garage français !



Vous ne serez pas sans remarquer - outre mes traces de transpiration à l'écoute de ce morceau - que les dernières secondes de "Corn Cob" laissent entrevoir à quel point l'expérience d'ensemble de cet LP est plus grande qu'on ne pourrait l'imaginer. Si Wild Raccoon va si fort, c'est qu'il est tombé dans la marmite de Davy Crockett étant petit. Et dans celle du garage. Au final, il se murmure que Half Pine Cone soit un album à décoller la perruque de mamie. Je dis ça sans la moindre information, bien entendu.

D'ici sa sortie, n'hésitez pas à vous reporter au premier single ("Oh Well, Okay"), ou à son premier album, c'est immortel. Et puis, pour les plus gourmands, je suis sur qu'une des récentes sorties de Howlin Banana Records fera l'affaire (lien). Happy jour du maïs !

Liens afférents :
Album Review de Mount Break
Classement 2015 des meilleurs albums

You Might Also Like

0 commentaires