The Orwells . Après un premier article sur les Orwells paru en décembre 2012, peu de l'actualité des Orwells a depuis retenu mon...

Deathcats , c'est un groupe originaire de Glasgow qui donne dans un genre de surf music qui n'oublie ni sa fuzz ni sa puissa...

Calypso , c'est le nouveau projet de Jackson Scott. Composé de trois membres (Jackson, Samantha Richman et Sheets Tucker), le grou...

Froth , c'est un groupe Lolipop / Burger Records. Ce dernier avait fait paraître un premier album en 2013, Patterns . Les prem...

White Fence . Pas d'article anachronique pour ce lundi, mais une belle session vidéo de White Fence. Son dernier album, For Th...

The Colorcast . L'œuvre de Murals est de retour sur Still in Rock. Le premier Colorcast de chaque année est toujours un événement,...

Cardboard . Depuis le premier article sur le groupe, Jonathan (dont Cardboard est le projet solo) et moi sommes devenus amis, et crit...

Thee Maximators , enfin le retour sur Still in Rock. Ce groupe de garage français a déjà fait l'objet de nombreux éloges, ici e...

Cet article est une réédition (revue et corrigée) de celui paru le 14 juillet 2014 ( lien ) A la mémoire de Kim Fowley, décédé ce...

Aujourd'hui, Kim Fowley est mort. C'est avec une immense tristesse que je pose ces quelques mots sur le papier. Je me récon...

Thurston Moore . Ça faisait longtemps que Still in Rock n'avait pas écrit sur une session KEXP. Celle-ci n'est pas celle d...

Washer . Il faut toujours qu'il y en ait un, le groupe qui est passé à travers les mailles du filet et qui aurait sinon intégré le...

Ladywolf est un groupe originaire de Portland (Oregon), formé en novembre 2013. L'ensemble des titres du groupe sont créés et ...

The Cramps, c'est avant tout une rencontre, celle de Lux Interior et Poison Ivy , le jour où le premier a pris la seconde en ...

Matthew Melton . Il l'avait annoncé dans son interview donné à Still in Rock en juin dernier ( lien ), son deuxième album solo a...

Ty Segall . Et c'est déjà l'heure de son retour. Alors qu'il a une nouvelle fois marqué l'année qui vient de s'éc...

The Rotten Mangos est un duo originaire d'Austin (Texas) qui a fait paraître son premier EP en novembre dernier, j'ai nommé  ...

Druggy Pizza . Sans faire de bruit, Druggy Pizza a fait paraître un nouvel EP le 19 décembre dernier. Le projet solo du guitariste de...


Le premier morceau à introduire la démonstration est "Pizzalzheimer". A l'aide d'un son très saturé, Druggy Pizza nous immerge sans tarder dans l'univers macabre de cet EP. Les premières notes résonnent déjà comme du Slacker, sans qu'aucune parole ne vienne délivrer le flot lame qu'on pourrait attendre. Dans un esprit qui rappelle certaines phases de Total Slacker, Druggy prouve qu'il sait étirer sa musique sans la dénaturer. Le son bourdonne et forme rapidement une bouilli de Mummies (encore) sauce Dinosaur Jr. Yummy !

"Live Fast Die Young", c'est du Punk. Depuis le film de Paul Henreid de 1958, les références ne manquent pas à cette maxime rock'n'roll. Mais on trouve là une interprétation noisy parfumée à la Calzone à la croisée des chemins entre Sic Alps et Coachwhips. Et puis, pour conclure (déjà), le "Blasphemy Squad" qui porte très bien son nom nous envoie quelques reverb' en pleine face avant d'exploser vers du vieux Kim Fowley

En somme, plus noir que Chili Cheese Crust (qui lui était clairement rouge), Pizzalzheimer se révèle être un EP qui présente le contraste intéressant d'être assez difficile à saisir, et pourtant, immédiatement enjoyable. 2014 a assurément été l'année française. 2015 peut-elle faire mieux ? On sait d'ores et déjà que l'on peut compter sur le natif de Melun pour nous en mettre plein les oreilles. Alors, par gentillesse, voilà d'ores et déjà l'un des liens de l'année : clic.


(mp3) Dusty Mush - Pizzalzheimer


Liens afférents :
Article sur Dusty Mush
Article de présentation de Druggy Pizza