Anachronique : Ian Svenonius (Indie Rock)

Ian Svenonius . Il y a certains articles dont la publication est comme un exercice imposé. Celui-ci en fait incontestablement pa...




Ian Svenonius. Il y a certains articles dont la publication est comme un exercice imposé. Celui-ci en fait incontestablement partie. Ian est l'un des personnages cultissimes de la scène américaine, une véritable légende vivante. Récemment auteur de Supernatural Strategies for Making a Rock 'n' Roll Group, dont je ne saurai trop vous recommander la lecture (voici la vidéo de promotion : lien), Ian a été le leader de plusieurs groupes (David Candy et Cupid Car Club sont trop infimes pour être évoqués). Pionnier de la scène de Washington D.C., Ian est l'ultime hipster que tous recherchent. 

Deux albums paraîtront sous l'appellation Nation Of Ulysses. Le premier, Point Program to Destroy America (1991), est un opus difficile à cerner, hardcore et punk. Le deuxième, Plays Pretty For Baby (1992), fait dans un genre similaire. Il contribuera à construire le son de la scène de Washington, en compagnie d'autres groupes tels que Refused, Fugazi et Unwound. Nation Of Ulysses a toujours fait dans un mélange de Punk, Garage bien trash, et de free jazz. Le résultat est inhabituel, il fut une révolution.

Son deuxième groupe est The Make-Up, à mon sens le meilleur de tous. Cinq opus seront dévoilés. Le premier, Destination (1996), contient beaucoup des hits de Ian, à l'image de "Don't Step on the Children". Le deuxième, Sound Verite (1997), est tout aussi bon, tout aussi puissant, bluesy et punk. In Mass Mind (1998) mérite les honneurs ne serait-ce que pour "Watch It With That Thing". Mais rien de mieux pour découvrir la folie de Ian que I Want Some, anthologie parue en 1999. Composé de 23 morceaux, on accède là à de très nombreux titres d'exception. Si je ne devais en retenir que deux, ce serait probablement "Born On The Floor" ainsi que "Blue Is Beautiful", deux titres qui rappellent Jon Spencer tout en alliant la folie punk de ses débuts. Save Yourself (1999) sera le dernier opus à paraître sous le nom de Make-Up, compilant plusieurs singles du groupe. Écoutez "The Bells" et la reprise de "Hey Joe", sans faute.

Vient ensuite Weird War. Le premier opus, self-tiled, contient d'excellentes créations : "FN Rat" ou "Name Names" (très Pavement, façon "Carrot Rope"). Le deuxième se nommait If You Can't Beat Em, Bite Em. Introduit par l'efficace "Music for Masturbation", le reste est moins convaincant, moins franc. Le dernier opus du groupe sera intitulé Illuminated by the Light. On y trouve les traces de sa future formation, comme avec "Put It In Your Pocket" ou encore "Destination Dogfood". 

Son dernier groupe en date est Chain & The Gang. Ian y délaisse ses riffs ravageurs pour encore plus d'humour, de non-sens, et de mélodies binaires, en somme, plus de Ian. Le premier opus est Down With Liberty... Up With Chains!. ". "Cemetery Map" est le premier titre à introduire le groupe. "Trash Talk" est l'un des morceaux phares du groupe, comme un hymne de ralliement. "Reparations" est également un temps fort de l'opus. Le titre le plus connu de Chain demeure "What Is A Dollar?", cette géniale balade de quatre minutes à peine. Il y a aussi le génial "Interview With The Chain Gang", ou le groupe s'auto-interview, oui, c'est possible. L'album se conclut sur "Unpronouceable Name", que je me dois donc de ne pas décrire. Le deuxième opus se nomme Music's Not For Everyone (2011). "Why Not" est le premier single. "Why Not Pt III", "Not Good Enough", et "For Practical Purposes (I LoveYou)" font également partie de ceux à écouter. Le dernier album que compte Ian est In Cool Blood (2012). Pas le plus réussi de tous, on y retrouve quand même "Free Will", "In Cool Blood" et "I'm Not Interested". L'aventure Ian Svenonius est très loin d'être déterminée. Cet article anachronique, qui n'en est pas vraiment un, a déjà de quoi susciter des dizaines d'heures d'écoutes. Ian les mérite bien.


(mp3) The Make-Up - Born On The Floor
(mp3) The Make-Up - Blue Is Beautiful


(mp3) Chain & The Gang - What Is A Dollar?
(mp3) Chain & The Gang - Why Not?


Liens afférents :
Vidéo réalisée pour promouvoir son dernier livre
Lien vers TOUS les articles anachroniques

You Might Also Like

0 commentaires