Still in Rock présente : Only Real (Post Pop-Rap)

Only Real . Prenez le style Blue Wave de King Krule, son accent cockney, ajoutez-y un aspect rappy , secouez le tout et vous obtiendre...


Only Real. Prenez le style Blue Wave de King Krule, son accent cockney, ajoutez-y un aspect rappy, secouez le tout et vous obtiendrez Only Real. Sous son nom de scène anti-Google, Niall Galvin crée une musique hybride qui, tout droit venue de sa chambre londonienne, pourrait bien faire quelques dommages. Pour l'heure, les singles s'enchaînant sans perspective d'album. À seulement 20 ans, difficile de le lui reprocher. Son dernier venu, "Backseat Kissers", paraîtra le 10 décembre prochain.

"Cadillac Girl" est son premier titre. Sorti il y a maintenant neuf mois, on se trouve en présence de ce qu'Only Real a pour l'instant fait de mieux. Tout le brouillard anglais semble altérer la voix grave de Niall, donnant à la mélodie de belles allures post-pop. Une fois entamés les deux tiers de la lecture, "Cadillac Girl" nous rappelle que The XX (ici) avait, fut un temps, su aussi faire de la musique.

Tout juste dévoilé, "Backseat Kissers" est sa toute dernière création. Plus pop et plus rythmé que les précédentes, Only Real délivre un titre de la même veine que les précédents, hybride et enivrant. On y retrouve sa musique de crooner, accompagnée d'un piano. Toujours aussi catchy, il confirme qu'il est bon de fonder en lui quelques espoirs.

Il s'agit donc de surveiller cet artiste de très près, car si King Krule avait cité The Streets dans son titre "Rock Bottom" (ici), Only Real ne semble pas non plus y être indifférent ...




Liens afférents :

You Might Also Like

2 commentaires