Video : Jack White dans les bois de San Francisco (Indie Rock Acoustic)

A l'occasion du Outside Lands festival dont Jack White était tête d'affiche (et dont la ...




A l'occasion du Outside Lands festival dont Jack White était tête d'affiche (et dont la programmation est, soit dit en passant, tout juste splendide), s'est organisée une petite escapade dans la forêt de San Francisco. Le concept est simple : mettez un Jack White à la guitare et au chant, quelques accompagnatrices dans l'orchestre, le camion du Third Man Records à l'arrière avec le générateur, quelques arbres pour le décor et une foule en délire pour l'ambiance.

Le premier titre est "Hotel Yorba", titre issu de l'album White Blood Cells des White Stripes. Interprété façon Blunderbuss, Jack White et sa troupe tout droit sortie des années 1950 donnent un brillant aperçu de ce que devaient être les concerts de la côte ouest à cette époque. La puissance de la version studio (ici) laisse place au country décontracté d'un Jack White à la recherche constante du son des pères fondateurs.

Le second est "Love Interruption", le tout premier single du génial Blunderbuss. Résonnant plus folk que sur l'album, le son que délivre ici Jack White, brut et sincère, nous rappelle à l'essentiel : une guitare et une voix à inscrire dans la légende.

J'en profite pour vous signaler également la vidéo de "Broken Boy Soldier" (ici). La qualité de l'enregistrement laisse cependant trop à désirer pour s'y attarder, dommage. En somme, ces vidéos que personne n'attendait sont le parfait alibi pour se replonger dans l'écoute de son premier album solo, cette partition de génie. Jack White, en toute circonstance, inscrit son nom parmi les plus grands. Je souhaite que l'on sache retenir que nous avions vécu sous son règne.







Liens afférents :
Album Review de Blunderbuss

You Might Also Like

0 commentaires