Premier article : Thee Holy Ghosts (Rock Garage)

Thee Holy Ghosts est de ces groupes auxquels on ne peut reprocher, en toute conscience, de produire un son trop crade pour être connu. Il e...




Thee Holy Ghosts est de ces groupes auxquels on ne peut reprocher, en toute conscience, de produire un son trop crade pour être connu. Il est certain que ce groupe de Gainesville, pays du Gui, jongle avec amusement entre un garage rock très année 50, un punk rock décomplexé, une surf music planante et autres influences bluesy. Il est également certain que leur dernier EP, "Thee Holy Ghosts", composé de 10 morceaux, restera confiné à cercle restreint des clubs underground de Floride.

Ces dix titres représentent ce que la jeunesse indépendante des Etats-Unis est capable de produire de plus rétro-rock-adieu-tes-oreilles. Dépassant rarement les trois minutes, ces titres enregistrés en février et mars dernier donnent le tournis autant que l'envie de saccager son appartement (écoute déconseillée aux enfants de moins de 2 ans d'écoute Rock Garage).

Cet EP ne sera pas la révélation d'un fan de Dream-Pop à la recherche de nouveautés. Ni même la révélation d'un amateur de Post-Rock. Non, cet EP est conçu pour plaire aux amateurs de son sale et crado, c'est très bien ainsi. Homogènes, les titres s'enchainent avec constance. "Untitled", à mi-chemin, vient donner un coup de jeune à nos tympans avant d'accélérer le mouvement. "Standing Alone" est un ovni musical dont je peine encore à situer l'année de création : était-ce un slow pour fêter le retour des braves de 39-45 ? Pour le reste, c'est toujours énergique et toujours plus déjanté. Il semblerait que Thee Oh Sees est trouvé un confrère Thee à la hauteur de leurs premières parties de live. Si Jack Kerouac a écrit Sur La Route, Thee Holy Ghosts a lui écrit Course Poursuite, on est aime ça.


(mp3) Thee Holy Ghosts - Seen a Ghost
(mp3) Thee Holy Ghosts - Ghetto Pop Song


Lien afférent :

You Might Also Like

0 commentaires