Best Of Still in Rock : Mai 2012

Mai 2012 . Chers amis, ce mois écoulé aura été en dent de scie. Commençant très fort avec l'Album Review de Pond, il aura fallu attendr...


Mai 2012. Chers amis, ce mois écoulé aura été en dent de scie. Commençant très fort avec l'Album Review de Pond, il aura fallu attendre White Fence et The Walkmen pour que 2012 en reprenne un coup. Entre-temps, Animal Collective aura fait parlé de lui, pour le reste, il s'agit de b-side, version live, cover, en bref, un festival de goodies offerts par Still in Rock. En voici l'essentiel.




----


1. Pond : le rock psyché connait ses heures de gloire (article ici et ici)

Pond est un fabuleux groupe de rock psyché bien trop sous-estimé. Leur dernier album, Beard, Wives, Denim, est clairement un modèle du genre, de bon augure pour le prochain de Tame Impala, lorsque l'on sait que les mêmes membres composent les deux formations.


2. The Walkmen : l'élégance musicale (article ici)

Si Baxter Dury produit une musique de dandy, il en va de même pour The Walkmen. Leur nouvel opus, Heaven, contient d'excellents titres qui ne manqueront pas de figurer sur les classements de fin d'année. Cette musique est pleine de grâce et d'élégance, un bonheur minimaliste.


3. White Fence : où comment écouter du rock autrement (article ici)

White Fence, ou Tim Presley (au choix), fait avant tout du rock pour jouir d'une guitare des plus saturées. Lorsqu'un double opus voit le jour, Perfume Volume, on ne conserve que le meilleur pour obtenir une très belle partition de rock indie.


4. Animal Collective : créativité, génies, efficacité (article ici)

En cette année 2012, ces gars-là n'ont pas fini de faire parler d'eux. Alors que leur nouvel album, Centipede Hz, est l'un des plus attendus, la présence des deux titres dévoilés ne fait que susciter une plus vive excitation. Vivement.


5. Herman Dune : une session extraordinaire (article ici)

Herman Dune, l'incroyable soliste. Une session Daytrotter et tout fout le camp, cet artiste français nous rappelle à quel point l'Hexagone pourrait produire de belles choses. Ces quelques titres mettent du baume au coeur, à écouter sans relâche.



À également ne pas manquer : Les articles anachroniques sur Muddy Waters et Crosby, Stills, Nash & Young (ici et ici), les nouveaux titres des White Stripes (ici) et le Live Review de Django Django à la Maroquinerie, l'un des meilleurs groupes de l'année so far (ici).

You Might Also Like

0 commentaires