La Chronique de Yes SIR : The Graveltones ( Blues Rock )

Une claque ! C'est bien ce dont il s'agit lorsque l'on se trouve face à ce duo Australo-britannique. Sorti de nulle part sans vr...



Une claque ! C'est bien ce dont il s'agit lorsque l'on se trouve face à ce duo Australo-britannique. Sorti de nulle part sans vraiment savoir jusqu'où cela pourrait le mener, il demeure une incroyable découverte.

Programmés en première partie, un mardi soir, dans un pub du nord de Londres, a priori une soirée comme les autres. Les lumières s'éteignent, deux trentenaires s'avancent sur la scène d'un pas nonchalant. Mon voisin de droite me lance ironiquement « Tiens c'est drôle, une batterie, une guitare et un barbu, on va voir les Black Keys ! ». Il n'aurait jamais pensé si bien dire. Dès les premières secondes, l'on croirait reconnaître le blues rock des Américains. La batterie mène les débats d'une main de maître et la guitare relance à merveille. Les titres s'enchainent et l'impression reste, à un détail près. Sur les dernières chansons la guitare reprend le dessus et de quelle manière. Des riffs implacables à la Jack White, portant à la perfection la voix du chanteur, ponctués d'envolées instrumentales à la limite du soutenable.

L'assemblée, conquise, semble réaliser qu'elle vient d'assister à un grand moment de rock.

The Graveltones serait-il l'excitante synthèse des Black Keys et des White Stripes ? Impossible. Il me fallait une confirmation, je suis retourné les voir trois jours plus tard, cette fois à Proud Camden. Le constat reste le même, inimaginable qu'un tel groupe ne bénéficie pas d'une plus grande reconnaissance. D'après quelques rumeurs un EP devrait bientôt voir le jour. En attendant, libre à vous de vous faire une opinion sur ces quelques vidéos.





(mp3) The Graveltones - London I
(mp3) The Graveltones - London II

Interview du groupe par Stillinrock à venir.

Lien afférent :

You Might Also Like

0 commentaires