Valeur sûre : Girls - Broken Dreams Club (Part II / III)

Aller à la partie I / III de l'article Girls fera paraitre le 22 novembre un nouvel EP de 30 minutes intitulé " Broken Dreams...



Girls fera paraitre le 22 novembre un nouvel EP de 30 minutes intitulé "Broken Dreams Club". Six titres le composent, tous plus intéressants les uns que les autres. L'univers du groupe est toujours aussi bien ancré, les titres d'une qualité égale à leur premier opus "Album", sans empêcher le groupe d'une évolution musicale que tout fan de bonne musique se doit d'essayer, car en effet, Girls est un groupe qui s'essaie, ne s'adopte pas forcément, mais fera les plus grands fans parmi ceux conquis.


Détail de l'EP :

  • "Thee Oh So Protective One" : L'orchestration y est originale et bien sentie, une excellente introduction à ce nouvel EP qui prépare facilement l'oreille à la suite des festivités. Un régal.
  • "Heartbreaker" : Quelle instrumentalisation. L'introduction rappelle Lust for Life, une vraie chanson girls-esque où malheureusement la voix de Chris Owen ne ressort pas assez à notre gout.
  • "Broken Dreams Club" : le cri d'un homme perdu, abandonné au milieu de ses notes de musiques, de sa créativité. Le final est l'occasion de l'introduction des cuivres, magnifique. Un très beau titre.
  • "Alright" : clairement l'une des mélodies les plus accrocheuses, et pourtant, on croirait presque à une version sans paroles. Girls se révèle très bon à cet exercice, mais on préférera tout de même entendre la fragilité de la voix du chanteur. Les 90 dernières secondes présagent peut-être une évolution du groupe.
  • "Substance" : Quel titre ! L'un des plus aboutis de l'EP. Digne des meilleurs de Girls, le solo de guitare à partir du désormais futur très fameux "Guitare Solo Comon" lancé en plein milieu du titre par Chris, n'est que pour confirmé la qualité de la chanson. On se demande qui peut bien être la voix féminine entendue vers la fin.
  • "Carolina" : Pour finir cet ensemble musical sur une note d'excellence. Cette version du titre est la plus créative de toutes, on y plane au dessus de champs de fleur couleur Tie and Dye, on décolle à l'arrivé tonitruante de la guitare, une véritable pépite que j'ai volontairement choisi de ne pas faire figurer sur Still in Rock afin d'attiser votre curiosité et vous pousser à vous procurer ce Broken Dreams Club en vinyle.


Liens afférents :

You Might Also Like

2 commentaires